Retour en haut
Entrepreneurs

#CrowdShopping Une tendance qui place le voyage au coeur d’une nouvelle économie ?

#CrowdShopping : Une tendance qui place le voyage au coeur d’une nouvelle économie ?
par

Certains biens de consommation sont moins onéreux dans certains pays. Il se peut aussi qu’un produit ne soit pas du tout distribué dans un autre pays. C’est pour répondre à cette problématique et appliquer le concept de consommation collaborative (CrowdShopping) que certaines startups se mettent en tête de construire une plate-forme d’échanges entre voyageurs et “clients”.


La consommation collaborative est un vrai sujet à l’heure de la mobilité : échange de maisons via le concept de “night swapping”, de biens de consommation entre particuliers…Le numérique à bouleversé les échanges et les codes de la logistique traditionnelle puisqu’il est possible pour tout à chacun de se transformer en livreurs de temps d’une commission. Concrètement, tout cela se traduit par la mise en place de plateformes sécurisées permettant d’apporter plus de confiance aux utilisateurs. C’est ainsi que des solutions comme Bistip (en Asie de l’Est), Muber (aux USA), Packmule.it (en République tchèque) ou Piggybee (en Belgique) ont vu le jour.

Le Shopping Collaboratif sans frontière

En France, cette tendance du CrowdShopping est au centre des préoccupations de startups comme Worldcraze (lancé par Guillaume Cayard diplômé d’Assas en Finance, et Frédéric Simons, passé par l’Epitech) ou Globshop (créé en novembre 2013 par Nikolas Jenan et Damien Brochot, jeunes diplômés d’ESCP Europe et HEC), qui ont justement matérialisé ce besoin à travers leur marketplace. Un voyage de planifié ? S’il reste de la place dans votre valise, un autre utilisateur sera certainement intéressé par un produit venant de France (par exemple), surtout si ce produit est introuvable à l’étranger. A la clé, une récompense fixée à l’avance permettant dans les meilleurs des cas, de gagner une somme non-négligeable pour certaines typologies de voyageur.

Dans les faits, l’échange d’argent se fait à la fin de la transaction. Le voyageur achète alors l’objet neuf sur place dans la boutique sélectionnée, et reçoit un bonus lors de la livraison finale. “Le Futur du eCommerce, c’est vous !” tel est le slogan sur lequel communique Worldcraze, tandis que Globshop de son côté pousse les utilisateurs à faire leur shopping à l’étranger. Si la tendance vient à se confirmer dans les prochains mois, sera-t-on en passe d’accéder à un moyen logistique international en Peer-to-Peer ?



Mots clés : Worldcraze