Retour en haut
Entrepreneurs

#Techfugees Un premier hackathon parisien pour trouver des solutions à la crise des réfugiés

#Techfugees : Un premier hackathon parisien pour trouver des solutions à la crise des réfugiés
par

La Tech ne peut peut-être pas tout résoudre mais l’émulation collective et l’énergie positive qui se dégagent de cet écosystème peuvent mener très loin. Même jusqu’aux rives d’Europe qui voient chaque jour affluer un flot continu de réfugiés. Pour tenter de trouver une solution à cette crise, la communauté Techfugees initiée par Mike Butcher se mobilise dans le monde entier. A Paris, la mobilisation prendra la forme d’un hackathon les 12 et 13 mars. 


Vous avez en tête un projet avec ou pour les réfugiés ? Vous êtes développeur ? Vous êtes designer ? Vous êtes tout simplement motivé à l’idée de contribuer à un effort collectif ? Les événements Techfugees devraient vous intéresser. Portée notamment par Mike Butcher (TechCrunch) et Joséphine Goube (Migreat) la communauté Techfugees est née en septembre 2015 de la volonté de créer un mouvement citoyen pour répondre à la crise des réfugiés en Europe.

Lorsque j’étais enfant, mon père m’a amené dans un camps de réfugiés bangladais situé dans la campagne anglaise. J’y ai joué au football avec les enfants. Je ne l’oublierai jamais. Ces gens n’avaient rien et pourtant ils étaient heureux de se sentir accueillis et entourés. Je n’ai aucun doute sur le fait que beaucoup d’entre eux sont depuis devenus des citoyens britanniques de valeur. Si j’ai lancé Techfugees c’est parce que je savais qu’il y avait plus à faire que simplement donner de l’argent à un organisme caritatif. J’ai cette sorte de pouvoir de mobilisation, grâce à mon réseau et aux personnalités auxquelles j’ai accès, qui est susceptible de susciter une réponse de la communauté Tech” ,  explique à Maddyness Mike Butcher.

Un premier hackathon et une conférence se sont tenus à Londres les 1er et 2 octobre 2015, rapidement suivis par d’autres événements partout dans le monde. Aujourd’hui Techfugees est une association à but non-lucratif qui totalise plus de 5000 followers sur les réseaux sociaux à travers le monde. Londres, New York, Sidney et désormais Paris se font la caisse de résonance de cette initiative qui donne envie d’agir.

A Paris, un hackathon sera organisé les 12 et 13 mars 2016 au Wagon avec une cinquantaine de co-créateurs issus des univers tech, associatif et entrepreneurial. Cet événement sera organisé par la communauté SINGA, aidée de Simplon et MakeSense, mais aussi de partenaires qui affichent au fil de l’eau leur volonté de faire partie de cette mobilisation, comme Numa. L’objectif ? Offrir un espace de brainstorming pour ensuite voir se concrétiser les idées de projets répondant aux défis de l’asile. Les lauréats du hackathon remporteront six mois d’incubation dans l’espace SINGA pour développer leur projet ainsi qu’un séjour à Londres au cours de l’année pour présenter leur projet devant la communauté Techfugees internationale.

La prochaine étape de Techfugees est tout simplement de continuer à exister ! Nous avons démarré l’aventure il y a seulement quelques mois et des chapitres s’ouvrent aux quatre coins du monde. L’heure est venue d’utiliser ce pouvoir de mobilisation dont je parlais précédemment. Au final, nous voulons également aider les dirigeants à déterminer ce qui fonctionne vraiment. Pour ce faire nous devons encourager la communauté Tech à construire des choses et nous devons aussi éviter de disperser les efforts et les forces. C’est pourquoi utiliser Techfugees comme un “toit” géant sous lequel doivent être développés les projets peut être utile.” , conclut Mike Butcher.

Envie de participer à ce beau projet ? Les inscriptions pour participer en tant que développer ou porteur de projet au Hackathon Techfugees se font sur EventBrite.

Crédit photo : Shutterstock

Mots clés : , ,