Retour en haut
Entrepreneurs

#EdTech Spécialiste des cours particuliers, Superprof part à l’assaut du marché américain

#EdTech : Spécialiste des cours particuliers, Superprof part à l’assaut du marché américain Wilfried Granier, cofondateur de Superprof
par

Superprof, marketplace spécialisée dans les cours particuliers, annonce le lancement de sa version américaine. Pour appuyer son projet, la startup s’installe à San Francisco dans les bureaux du French Tech Hub.

Créée en août 2013 par Wilfried Granier et Yann Leguillon, Superprof est une plateforme de partage de connaissances et de cours particuliers dans plus de 250 domaines (mathématiques, danse, musique, etc.). La startup, qui revendique aujourd’hui plus 170 000 élèves en Europe et près de 250 000 professeurs particuliers en France, annonce son lancement aux États-Unis. Un déploiement possible, en partie, grâce au soutien du Hub français de l’initiative French Tech.

Après quelques échanges par mail pour valider la faisabilité du projet, j’avais un bureau au sein du Hub dans le DogPatch (quartier d’affaires de San Francisco), un réseau pour m’aider dans mes démarches et des connexions avec les gros acteurs locaux

Wilfried Granier, cofondateur de Superprof

Si le dynamisme de l’écosystème startup aux États-Unis n’est plus à prouver, c’est également l’intérêt des Américains pour l’apprentissage et l’excellence qui a poussé Wilfried Granier à se tourner vers le marché de l’éducation US, estimé à 100 milliards de dollars. “Les États-Unis sont un marché qui reste à disrupter et où l’apprentissage est bien souvent géré par des acteurs traditionnels et historiques qui n’ont pas réellement muté sur le plan digital. Nos premiers retours avec des profs particuliers sont très bons. Superprof est une vraie réponse pour le partage des connaissances aux US” , explique Wilfried Garnier.

Installé depuis trois semaines à San Francisco, Superprof prévoit avant tout de tisser des partenariats avec les écoles et les centres de loisirs pour developper sa communauté de professeurs.

Pour appuyer son développement, la startup compte également constituer une équipe sur place, en recrutant plusieurs profils d’ici la fin de l’année.

Je finalise le premier recrutement de country manager US pour gérer la communauté de nos professeurs ici

Wilfried Granier

Comptant aujourd’hui de 13 personnes, Superprof revendiquait en 2015 une augmentation de plus de 100% de son chiffre d’affaires. La startup compte dépasser le million d’euros en 2016.