Retour en haut
Entrepreneurs

#Maddypitch Seeqle accélère le recrutement avec le CV multimédia

#Maddypitch : Seeqle accélère le recrutement avec le CV multimédia Dorian Liégeois, Ugo Zieller et Jean-Eudes Yahouedeou, cofondateurs de Seeqle
par

Cofondée en janvier 2015 par Dorian Liégeois, CEO, Ugo Zieller, CSO et Jean-Eudes Yahouedeou, CMO, Seeqle utilise le CV multimédia pour améliorer le recrutement. Jean-Eudes Yahouedeou a répondu aux questions de la rédaction.

Quel est votre constat de départ ?

Au travers de nos différentes expériences professionnelles, nous avons remarqué un réel déséquilibre entre les méthodes de recrutement utilisées et les attentes de la part des candidats et des recruteurs.

En effet, nous avons remarqué qu’il était encore trop compliqué et trop long pour les recruteurs de trouver le candidat qui leur correspondait vraiment. Et du côté du candidat, qu’il était difficile de mettre en avant sa personnalité et ses qualités humaines dans un CV et une lettre de motivation. Il fallait que les choses changent.

Quelle est votre solution ?

Nous avons alors travaillé sur la réalisation d’une plateforme en ligne qui permet aux candidats de composer un profil complet reflétant tous les aspects de leur personnalité grâce à différents outils : un CV en vidéo (avec prompteur virtuel), une analyse de la personnalité, une évaluation des niveaux de langues, une cartographie des expériences précédentes mais aussi un portfolio interactif.

De leur côté, les recruteurs ont plus de facilités pour sélectionner la bonne personne rapidement, notamment grâce à un algorithme permettant de mettre en relation les candidats et recruteurs susceptibles de « matcher ».

Quel est votre business model ?

Nous sommes sur un business model en freemium. Notre service est gratuit pour les candidats. Pour les recruteurs, l’accès aux candidatures est gratuit, et un panel de fonctionnalités payantes est ensuite à leur disposition.

Seeqle-FICHE-CANDIDATV4-4

Pouvez-vous nous raconter votre plus belle anecdote de startuper ?

C’est sans aucun doute le jour où nous avons eu l’idée de Seeqle. Nous étions tous les trois invités à une réunion d’anciens élèves de notre école de commerce mais pas spécialement motivés pour y participer. Nous avons finalement bien fait d’y assister car c’est lors de cette soirée que nous avons échangé sur les différents problèmes de recrutement que nous rencontrions dans nos entreprises respectives et que l’idée de Seeqle est née.

Quelle a été votre plus grosse galère ?

Sans vraiment parler de « grosse galère », nous avons eu des phases de remise en question afin de proposer une offre en réelle adéquation avec les attentes des utilisateurs. Le pivot que nous avons réalisé quelques mois après la création de Seeqle (nous faisant passer d’une offre basée sur un modèle de jobboard au CV digital) en est une parfaite illustration.

Recherchez-vous actuellement des fonds ? 

Oui, nous recherchons actuellement à lever des fonds, notamment via la plateforme de Private Equity Happy Capital.

Une actualité particulière à mettre en avant ?

Nous sommes en train de nous implanter à Lisbonne, une ville très dynamique qui offre de nombreux avantages pour les startups et qui nous permettra de développer notre réseau, avec par exemple notre participation au Web Summit début novembre 2016.