Retour en haut
Entrepreneurs

#DataCity 12 startups souhaitent inventer la ville de demain avec la Mairie de Paris et NUMA

#DataCity : 12 startups souhaitent inventer la ville de demain avec la Mairie de Paris et NUMA Crédit : iStock by Getty Images
par

Numa et la Mairie de Paris viennent de choisir les 12 startups qui inventeront la ville de demain dans le cadre de la deuxième édition du programme DataCity. Chacun des lauréats va devoir relever un challenge dans des domaines variés : l’énergie, la gestion des déchets, la logistique, la mobilité ou encore le bâtiment intelligent.

Depuis l’année dernière, les startups françaises mais aussi internationales sont invitée par Numa et la Mairie de Paris à plancher sur la ville de demain le cadre du programme DataCity. Pour ce deuxième appel à candidatures, 225 candidatures ont répondu présentes, parmi lesquelles 12 viennent d’être sélectionnées pour travailler en binôme, pendant deux mois avec l’un des partenaires du programme. Chacun des partenaires : Mairie de Paris, Bouygues Energies et Services, Cisco, EDF, La Poste, Nexity, RATP Dev, Setec, SFR, SUEZ, Ekimetrics et Sigfox a imaginé un challenge à relever afin de rendre la ville plus intelligente, et plus agréable à vivre pour ses citoyens grâce aux données.

Les lauréats présentés ci-dessous ont désormais deux mois pour travailler sur le challenge qui leur est attribué, en binôme avec leur partenaire, accompagnés de l’équipe d’experts de Numa. Pour développer leur solution, les startups reçoivent une “bourse” de 10 000 euros.

datacity

Les 12 startups qui intègrent la seconde promotion du programme DataCity 

  • AiD propose une solution afin de tracer et analyser les flux de touristes en agrégeant des données fournies par différents partenaires. Son challenge, en collaboration avec SFR, RATP Dev et Suez, est d’adapter les services de transport selon les besoins des touristes.
  • La startup française BeeBryte, en partenariat avec SETEC, lutte contre le gaspillage d’énergies grâce à une solution qui permet de visualiser la consommation d’énergie en temps réel. Son défi est de permettre aux gestionnaires de bâtiments de réduire leur consommation d’énergie.
  • En partenariat avec le Groupe La Poste et SETEC, la jeune pousse ColisWeb travaille sur l’impact des aménagements dans un quartier en termes de coût de temps de livraison, avec le soutien d’INRIA. Elle va donc modéliser l’impact de la logistique afin de fluidifier le trafic dans la ville. 
  • Craft.ai va tenter de fournir l’heure de passage exacte des éboueurs aux citoyens, entreprises, concierges. Avec l’aide de SUEZ, la jeune pousse souhaite permettre aux parties prenantes d’être mieux informées.
  • Le challenge d’Intersec est d’analyser les trajets des touristes afin d’améliorer les services de transport et les adapter au mieux à leur profil. En collaboration avec RATP Dev, SETEC, Cisco et SNCF, la jeune pousse va collecter les données des bus parisiens et adapter les services de la ville.
  • Deux startups françaises, Quantmetry et Dataiku, vont développer ensemble un système d’éclairage adaptatif dans les rues afin d’étudier les données de mouvements urbains en partenariat avec Bouygues Energies & Services et SFR.
  • Saagie travaille sur l’optimisation des besoins en maintenance des infrastructures d’éclairage dans la rue. En collaboration avec Bouygues Energies & Services, la jeune pousse souhaite construire une plateforme de maintenance prédictive qui va permettre de visualiser les dysfonctionnements sur les lampadaires de la ville de Paris.
  • Deux autres startups françaises, SharingCloud et Irlynx, avec Cisco, SFR et Nexity, vont analyser et optimiser le partage et le taux d’occupation des espaces de travail. 
  • Linc, une startup danoise, va mettre au point un système d’échange d’électricité en minimisant les coûts avec l’étroite collaboration d’EDF, Bouygues Energies & Services et Nexity. 
  • Le challenge de ZenCity, une startup israélienne, est d’étudier les flux afin d’aider les décideurs locaux à améliorer la planification urbaine. Ce challenge, en partenariat avec Nexity et SFR, permettra de créer un véritable outil d’aide à la stratégie de planification urbaine.

Dès le mois d’avril, ces startups testeront leur solution dans des infrastructures parisiennes comme des crèches, des mairies… DataCity se positionne comme le premier programme français d’open innovation proposant à des jeunes pousses, des grandes entreprises françaises et des collectivités locales, de travailler ensemble sur la ville de demain.

  • Francesco AMARI

    Excellente initiative. Dommage que la 3D temps réel au service de la démocratie participative 3.0 n’est pas été proposée aux Parisiens #Mycloud3D