Retour en haut
Entrepreneurs

#MaddyPitch Avec sa plateforme, StaffMe facilite le travail ponctuel des étudiants

#MaddyPitch : Avec sa plateforme, StaffMe facilite le travail ponctuel des étudiants
par

StaffMe est une plateforme qui met en relation les étudiants et les entreprises pour des missions temporaires. Il permet de pallier la difficulté pour les étudiants de trouver un travail non-contraignant et rémunéré en parallèle de leurs études. Amaury d’Everlange, cofondateur de StaffMe, nous présente son concept.

Fondé en 2016 par Amaury d’Everlange et Jean-Baptiste Achard, StaffMe souhaite révolutionner le travail étudiant. Il propose ainsi une plateforme de mise en relation entre les entreprises et les étudiants pour tout type de mission que ce soit pour quelques heures ou plusieurs jours. Un moyen simple pour les entreprises de recruter sans se soucier de réaliser la partie administrative traitée par la jeune pousse.

Quel est votre constat de départ ?

StaffMe est le fruit d’un double constat. Premièrement, la difficulté pour les entreprises de trouver facilement et rapidement un renfort de qualité et deuxièmement, la difficulté pour les étudiants de trouver facilement et rapidement des jobs bien payés et adaptés à leurs emplois du temps, leurs envies et leurs compétences.

Quel est votre solution ?

Nous avons voulu révolutionner le travail étudiant en le fluidifiant. Notre solution permet aux entreprises de trouver en moins de 4h un ou plusieurs étudiants auto-entrepreneurs pour la réalisation de tous types de missions (commerciales, événementielles, logistique administratives, web, etc.). Notre idée est vraiment de rompre avec le système des jobs boards ou des market-places et de créer la première plateforme de mise en relation à la demande d’étudiants auto-entrepreneurs avec des entreprises.

Comment ça marche ? L’entreprise qui a besoin de renfort poste une mission sur notre site, notre algorithme de matching sélectionne dans la base des étudiants disponibles et compétents pour celle-ci à qui un SMS est adressé pour leur proposer la mission ! Cela nous permet d’avoir une réactivité de moins de 4h pour la réalisation de tous types de missions ponctuelles. A la fin de la mission, nous nous occupons de tous les aspects administratifs liées à celle-ci (facturation et paiement) pour les entreprises et les étudiants afin de leur faciliter la vie. En moins d’un an, nous avons réussi à nous développer dans l’essentiel des plus grandes villes étudiantes françaises.  

staffme

Quel est votre business model ?

StaffMe perçoit une commission de 20% qui est assise sur le taux horaire et le nombre d’heures réalisées par le staffer. Nous plaçons chaque semaine des centaines d’étudiants dans les entreprises. Le taux horaire minimum est de 15 euros  euros pour l’entreprise dont 12 euros  euros reviennent aux étudiants.
Ce sont plus de 450 entreprises de tous types et de toutes tailles qui sont maintenant clientes de StaffMe !

Pouvez-vous nous raconter une anecdote ?

Lorsque l’équipe d’Emmanuel Macron nous a contacté en janvier dernier pour nous demander si nous acceptions que StaffMe soit intégrée avec l’école 42 dans les projets qui le faisait marcher autrement dit les projets émanants de la société civile qu’Emmanuel Macron soutenait, nous avons bien évidemment accepté ! Nous nous sommes donc retrouvés mis en avant sur l’ensemble des réseaux sociaux du candidat. Emmanuel Macron est ensuite venu nous visiter sur notre stand au salon des entrepreneurs tout comme François Fillon et Benoît Hamon. Nous avions la certitude d’avoir pu échanger avec le futur Président de la République. Nous ne nous sommes pas trompés !

Quel a été votre plus grosse galère ?

Lorsque la voiture d’Amaury n’a pas démarré alors que nous devions intervenir à une conférence devant 700 DRH pour leur présenter StaffMe… Heureusement Uber était là !

Recherchez-vous actuellement des fonds ?

Nous avons levé en amorçage 500 000 euros en mai 2016. Nous allons nous engager dans les prochaines semaines dans une seconde levée de fonds (Série A) accompagnés par Clipperton. Cette levée de fonds devrait nous permettre de soutenir notre forte croissance et d’accélérer notre expansion territoriale.

Une actualité particulière ?

Nous venons d’être lauréat au réseau entreprendre Paris. Nous sommes la 400ème entreprise en 10 ans. Nous nous développons de plus en plus région et en particulier à Lille, Lyon, Marseille et dans les principales villes étudiantes.

Mots clés : maddypitch, StaffMe