Retour en haut
Entrepreneurs

#Etude Les entrepreneurs français, les plus travailleurs mais les plus satisfaits

#Etude : Les entrepreneurs français, les plus travailleurs mais les plus satisfaits
par

Selon une étude réalisée par HSBC Banque Privée, les entrepreneurs français travaillent 10H36 par jour en moyenne, bien plus que leurs homologues étrangers. Ils sont pourtant aussi ceux qui se disent les plus satisfaits de leur équilibre vie privée/vie professionnelle.

Les entrepreneurs français ont-ils trouvé la recette miracle pour être à la fois efficaces et heureux ? Selon une étude menée par HSBC Banque Privée auprès de 4000 entrepreneurs à travers le monde, les entrepreneurs français sont les plus satisfaits de leur équilibre vie privée/vie professionnelle (à 93%), alors même qu’ils sont aussi ceux qui travaillent le plus (10H36 par jour, contre 9H24 en moyenne pour l’Europe).

Pourtant, les jeunes entrepreneurs ne sont pas de ceux qui concentrent tous les pouvoirs au sein de leur entreprise : ils préfèrent se concentrer sur la stratégie et la gestion du personnel de leur société. En revanche, ils n’ont aucun problème à déléguer la gestion opérationnelle à leurs collaborateurs, qui y gagnent autonomie et responsabilités. Les 20-30 ans s’astreignent également moins aux tâches administratives, auxquelles ils consacrent moins de 2 heures par jour contre 2H42 pour les plus de 50 ans.

Autre point de divergence entre entrepreneurs juniors et seniors : ce qui les a motivé à lancer leur boîte. Les millennials mettent en avant leur volonté d’offrir le meilleur à leur famille (39% contre 27% chez les plus de 50 ans), tandis que les plus de 50 ans misent plutôt sur le développement de leurs compétences (38% contre 25% pour les 20-30 ans). Les jeunes créateurs d’entreprise ont également des motivations plus personnelles, comme l’idée de se faire un nom (24%) et d’avoir davantage d’influence (21%). Les deux générations sont cependant sur la même longueur d’ondes concernant leurs principales motivations, à savoir la passion et l’indépendance (43% ex aequo).

Mots clés : Etude, HSBC, millenials
  • François

    Super article, avez-vous le lien de l’étude ?