Retour en haut
Entrepreneurs

#MaddyPitch Avec Sheriff, ne perdez plus de temps à chercher le contrat d’assurance qui vous correspond le mieux

#MaddyPitch : Avec Sheriff, ne perdez plus de temps à chercher le contrat d’assurance qui vous correspond le mieux
par

Lenny Carquin, cofondateur de Sheriff (aux côtés d’Adil Badir) nous parle de sa solution qui permet à ses clients puissent choisir le contrat d’assurance le plus pertinent selon leur profil. Ainsi ils ne payent plus pour des services dont ils n’ont pas besoin.

Quel est votre constat de départ ?

Le constat de départ est le suivant : 70% des français payent trop cher pour leurs contrats d’assurance. Et souvent pour un service qui n’est pas adapté à leurs besoins. Par manque de temps, découragés par les lourdeurs administratives et par le manque de transparence des fournisseurs, ils « acceptent » de payer plus que nécessaire chaque mois.

Quelle est votre solution ?

En analysant les besoins et le budget de nos clients, nous leur proposons rapidement une offre claire et détaillée avec le meilleur rapport qualité/prix. Sheriff s’adapte aussi bien pour trouver votre premier contrat d’assurance ou renégocier votre contrat actuel. Le service se fait via un chat SMS intelligent pour offrir l’expérience la plus simple et intuitive. Pour renégocier, il suffit d’envoyer une photo de vos contrats actuels pour permettre au Sheriff de vous proposer une offre équivalente, mais moins onéreuse.  

smms

Quel est votre business model ?

Notre modèle économique nous permet de nous rémunérer sur les économies réalisées par le client par notre biais au “success fee” et nous recevons une rétro-commission des assurances. Par exemple si un client économise 307 € en moyenne, nous prenons 61,4 € ce qui correspond à 20% des économies réalisées une seule et unique fois à la souscription du contrat. Notre stratégie d’acquisition est de construire un réseau de prescripteurs ce qui nous permettrait d’acquérir des clients avec un minimum de frais et de bénéficier d’une bonne réputation.

Pouvez-vous nous raconter votre plus belle anecdote de startuper ?

Nous prenions un café dans le sentier pour préparer un rdv important avec un directeur d’innovation d’une grosse assurance française. Nous avions 30 minutes devant nous. Il s’est avéré que cette personne était à la table à côté de nous et a écouté notre conversation. Juste avant de partir il nous a demandé si nous étions son rdv de 10 heures.. Nous avons donc conclut un accord d’accompagnement au café !

Quelle a été votre plus grosse galère ?

Elle a eu lieu durant notre première embauche d’un stagiaire. Nous devions intégrer un incubateur en Février et nous avions donc embauché 2 stagiaires pour poursuivre notre développement. L’incubateur à repoussé de 1 mois notre entrée, nous nous sommes donc retrouvé dans l’appartement de Lenny de 20 m2 à 5 durant 1 mois, 9 heures par jour.

Recherchez-vous actuellement des fonds ?

Oui, nous recherchons 500 000 euros pour poursuivre notre développement commercial et technologique. Nous cherchons à embaucher 2 développeurs en POO (programmation orientée objet), ainsi que deux commerciaux pour se développer sur les grandes villes françaises.