Retour en haut
Entrepreneurs

#EmpowHer Les 10 femmes qui vont faire bouger la Tech en 2018

#EmpowHer : Les 10 femmes qui vont faire bouger la Tech en 2018
par

Et les nommées sont… Point de statuette en jeu mais la fierté de faire partie de la liste des 10 femmes à suivre dans la Tech cette année. Pour la cinquième fois, l’association StartHer qui soutient les entrepreneures et les femmes dans le secteur des nouvelles technologies dévoile sa liste de celles qui oeuvrent quotidiennement pour l’égalité. Particularité : une femme ne peut être présente deux fois dans la liste. Qui sont donc celles qui promettent de marquer 2018 de leur empreinte ?

Jasmine Anteunis, cofondatrice de Recast.ai

Jasmine Anteunis

Avec un profil assez atypique, Jasmine Anteunis est passée par l’école 42 avant de cofonder sa propre startup Recast.ai. La startup spécialisée dans les chatbots a levé 2 millions d’euros et a intégré le programme d’intelligence artificielle de Microsoft à Station F l’année dernière.

Anaïs Barut, CEO de Damae Medical

Anais Barut

À 24 ans et repérée par le MIT dans son “30 innovators under 35” en Europe, Anais Barut est cofondatrice et CEO de Damae Medical. Sa startup développe un appareil qui permet de dépister les cancers de manière non invasive.

Barbara Belvisi, fondatrice du Hardware Club

Barbara Belvisi

Passionnée du hardware et de la robotique, Barbara Belvisi est cofondatrice du Harware Club. Ce fonds hybride a levé 25 millions d’euros l’année dernière et a déjà participé au développement des startups comme Lima, Aryballe et Reach Robotics.

Clémence Franc, CEO de Novagray

Clemence Franc

Clémence Franc a fondé Novagray, une startup montpelliéraine qui développe une radiothérapie personnalisée. Elle a aussi été classée dans la liste des innovateurs de moins de 35 ans par MIT et remporté le prix des StartHer Awards l’année dernière.

Clara Gaymard, cofondatrice de Raise

Clara Gaymard

Clara Gaymard a un parcours plutôt exceptionnel. Ancienne Directrice France de General Electric, elle est cofondatrice du fonds Raise. En septembre, ils ont annoncé le lancement de Raise Venture, qui s’est donné pour objectif de lever 100 millions d’euros pour soutenir les startups en France et en Europe.

Joséphine Goube, CEO de Techfugees

Josephine Goube

Joséphine Goube pilote depuis presque deux ans TechFugees, une des rares organisations qui aident les réfugiés via la tech. À 29 ans, elle a aussi été sélectionnée pour le classement de Forbes des “30 under 30″… deux années de suite !

Elsa Hermal, CEO d’Epicery

Elsa Hermal

En 2016, Elsa Hermal a cofondé Epicery, une application qui permet de commander chez les commerçants du coin et se faire livrer des produits frais dans l’heure. Presque un an plus tard, la startup a déjà fait 2 levées de fonds, dont une avec Monoprix. Une affaire à suivre…

Loubna Ksibi, cofondatrice de Meet My Mama 

 

Loubna Ksibi

Loubna Ksibi a cofondé sa propre startup, Meet My Mama, mais elle est aussi la personne qui a créé Startup Banlieue, une initiative à destination des futurs entrepreneurs de banlieue.

Sharon Sofer, présidente de Startup For Kids

Sharon Sofer

Fondatrice de sa propre startup Scientibox, Sharon Sofer s’est orientée naturellement vers l’entrepreneuriat pour les plus jeunes. Elle a créé Startup for Kids, une initiative qui permet aux enfants d’innover et de s’initier à l’entrepreneuriat.

Anna Stépanoff, CEO de Wild Code School

Anna Stepanoff

Passionnée de tech et d’éducation, Anna Stépanoff est cofondatrice d’une école de nouvelle génération. Originaire de Biélorussie, passée par Harvard et l’ENS, elle a créé Wild Code School, spécialiste des formations aux métiers numériques avec un modèle pédagogique qui casse les codes de l’apprentissage.