Fondé en juin 2015 par Julia Bijaoui, Frichti est spécialisé dans la livraison de repas faits maison. La startup propose chaque jour une sélection de plats, cuisinés en interne avec des produits de saison, livrés ensuite « en quelques dizaines de minutes ». Après seulement sept mois d’existence, Frichti annonce avoir levé 12 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs dont les fonds Idinvest et Alven Capital, mais également les business angels Céline Lazorthes, Pierre Valade et Céline Orjubin. La startup avait déjà bouclé un premier tour de table d’un million d’euros en novembre dernier.

Forte de cette nouvelle levée, la jeune pousse, pour le moment uniquement présente au coeur de la capitale française, veut avant tout étendre son service au Grand Paris et dans plusieurs autres villes françaises. Elle prévoit également d’allonger les horaires de disponibilité de ses livraisons.

Pour appuyer son développement, Frichti, qui compte aujourd’hui une centaine d’employés, lance également une vague de recrutement. Une trentaine de postes, dans des domaines aussi variés que la tech, la cuisine ou encore les ressources humaines, sont déjà proposés sur son site

Le créneau du « fait maison » semble fonctionner à merveille pour Frichti. Si la startup ne communique pour le moment pas plus de chiffres, elle déclarait en novembre dernier livrer plus de 500 repas par jour.