Retour en haut
Finance

#App Zenly, l’application de géolocalisation à laquelle les ados sont accros, lève 10 millions d’euros

#App : Zenly, l’application de géolocalisation à laquelle les ados sont accros, lève 10 millions d’euros Zenly, l'appli de géolocalisation made in France
par

L’appli de géolocalisation Zenly, développée par les fondateurs de l’appli alert.us, lève 10 millions d’euros pour renforcer sa position à l’international et faire perdurer le succès qu’elle rencontre déjà, seulement quelques mois après le lancement de sa version bêta.

Oubliez les petites mensonges du type “Je viens de partir de chez moi“, alors que l’on sort tout juste de sa douche. Avec Zenly, vos proches peuvent désormais vous géolocaliser et savoir précisément où vous êtes. Pratique pour suivre un ami qui rentre de soirée et s’assurer de sa sécurité, plus gênant lorsque l’on active le partage de sa position sur le téléphone de son(sa) conjoint(e).

Quelques mois après  le lancement de sa version beta, l’application créée par Alexis Bonillo et Antoine Martin comptabilise déjà plus d’1 million de téléchargements dans 182 pays.  Un succès fulgurant, surtout auprès de la cible adolescente, qui a motivé les investisseurs à se joindre à l’aventure. La startup annonce ainsi une levée de 10 millions d’euros auprès d’ID Invest (3,5 millions d’euros), Xavier Niel (3,5 millions d’euros) ainsi qu’auprès d’entrepreneurs de la Tech tels que Solomon Hykes (CEO Docker), Edward Bouygues, Maxime Prades (Zendesk) et de business angels américains.

Zenly

3 ans de R&D pour un algorithme de géolocalisation en temps réel

Si l’application plait, c’est aussi pour la technologie qu’elle embarque. Il aura fallu trois ans de recherche et développement aux deux fondateurs pour développer l’algorithme de géolocalisation de Zenly, qui fonctionne en tâche de fond et qui n’use pas la batterie. Il faut dire qu’avant Zenly, ils ont essuyé les plâtres avec alert.us, une application qui utilisait là aussi la géolocalisation mais plutôt à destination des parents pour qu’ils puissent suivre leurs enfants.

 ” La techno ouvre un champ des possibles incroyable. L’information sur la géolocalisation peut permettre de gérer son thermostat à distance, ou même de commander un Uber. Nous pensons que c’est la lame de fond sur laquelle va se baser le prochain gros réseau social, nous espèrons que Zenly sera notre Facebook à nous. ” 

Jean de La Rochebrochard, Kima Ventures

Non contents de s’attaquer aux mastodontes comme Facebook et Apple qui ont développé leurs propres solutions de géolocalisation -sans réel succès-, Zenly y déniche également ses collaborateurs et a ainsi recruté quelques ingénieurs chez Google ou encore Apple. Fort d’une équipe d’une trentaine de personnes, Zenly entend bien se déployer encore davantage à l’international et transformer l’essai sur le long terme.

Nous sommes très heureux de l’engouement que connait Zenly auprès des jeunes. Nous avons su capter leurs codes et leurs attentes pour leur permettre de vivre de nouvelles expériences ensemble. Ce succès vient en tous cas valider notre vision. Le grand enjeu de demain est le contenu contextuel or cela n’est possible que s’il est enrichi de la position des utilisateurs. Nos investisseurs ont cru en nous face au défi technologique que cela représente, se réjouit Antoine Martin, cofondateur et CEO de Zenly.

Zenly en quelques chiffres

  • Lancé en bêta en 2015
  • Fondateurs : Alexis Bonillo et Antoine Martin
  • Siège : Paris
  • 10 millions d’euros levés
  • DSO

    Derrière le discours des fondateurs (on vise des milliards d’utilisateurs, les ados sont accros), les chiffres AppAnnie sont (i) peu impressionnants dans l’absolu, (ii) en baisse
    Ceci ne boucle pas avec la vocation “virale” de l’app qui ferait boule de neige si elle était utilisée