Retour en haut
Finance

#Exclu L’Orangerie de Paris lève 500 000 euros pour combattre les jus de fruits industriels

#Exclu : L’Orangerie de Paris lève 500 000 euros pour combattre les jus de fruits industriels Jean-Baptiste Bisman et Félix Canto, cofondateurs de L'Orangerie de Paris
par

L’Orangerie de Paris, startup qui propose des distributeurs automatiques d’oranges pressées, annonce une levée de fonds de 500 000 euros.

Fondée par Jean-Baptiste Bisman et Félix Canto, L’Orangerie de Paris est une startup qui installe des distributeurs automatiques d’oranges pressées fraîches. La jeune pousse compte plus de 100 clients, dont certains privés, comme Bouygues, Parrot, Amazon ou Lacoste, et d’autres publics, comme les gares SNCF.

Nous étions les énièmes personnes à nous révolter contre ces jus de fruits industriels malsains et sans valeur énergétique. Nous avons décidé de casser ces règles industrielles en proposant au plus grand nombre, et ce où que l’on soit, de vrais jus de fruits 

Jean-Baptiste Bisman, cofondateur de L’Orangerie de Paris

3 (1)

La startup vient de boucler un premier tour de table de 500 000 euros auprès de Xavier Niel via le fonds d’investissement Kima Ventures, de James Blouzard de Wonderbox, de Thierry Vandewalle et Xavier Gury de Wind Capital ainsi que de Stéphane Treppoz de sarenza.com. Ces fonds vont servir à développer le parc de distributeurs automatiques installés par L’Orangerie de Paris, en France mais aussi à m’étranger.

Notre croissance est rentable depuis le premier jour. Grace à cette levée de fonds nous pouvons préparer l’entreprise à multiplier par 10 le parc de machines en 6 mois, en France et à l’international. ” 

Jean-Baptiste Bisman

Lauréate de 101 Projets, L’Orangerie de Paris, qui a déjà séduit plus d’une centaine de clients, souhaite passer d’une installation d’une machine par jour à une machine par heure. Universités, entreprises, centres commerciaux, gares… Ce ne sont pas moins de 25 000 litres de jus d’orange qui ont été produits en septembre 2016.

  • Nicolas

    C’est sans compter l’acidité extrême du jus d’orange, qui attaque bien davantage l’émail des dents que n’importe quelle autre boisson (y compris les traditionnels sodas) ! J’ai cessé ma propre consommation de jus d’orange il y a plusieurs années et je ne le recommanderais pas à des enfants. Les personnes à l’estomac fragile feraient également bien d’arrêter les apports en jus d’agrumes purs. Je pense qu’il est temps de cesser cette glorification aveugle du jus d’orange, qui date d’un temps où les français n’en voyaient qu’à Noël. Prenez conscience de ces phénomènes de masse, prenez un peu de recul et informez-vous ! 😉

    • Cha

      +1
      C’est bien vrai ! Et pour les inconditionnels du jus d’orange, mieux vaut encore en boire l’après-midi à la place de la pause café, plutôt que le matin, où il va encore plus agresser votre organisme à jeun…

      • Nicolas

        Vous avez raison. Par contre, il est recommandé de faire exactement l’inverse avec le jus de citron : il est parfait à jeun et sera moins bien assimilé avec un estomac plein en cours de journée.

  • Sylvain

    Et on verra venir les oranges du monde entier toute l’année ? Vive le bilan carbone pour satisfaire 3 bobos en mal de naturalité mais qui se foutent royalement de l’écologie

    • Nicolas

      Effectivement, c’est un souci. Même si je ne pense pas que seuls les “bobos” utiliseront la machine. Ici, on a visiblement à faire à un projet orienté rentabilité qui navigue sur l’image historiquement glorifiée du jus d’orange. Or le jus d’orange EST de la malbouffe.Pourquoi pas un distributeur de jus de légumes, autrement bénéfique pour la santé (brocoli, épinard, concombre…) ? Ou même de citronnade (le citron produit un jus qui malgré son acidité ne provoque aucun reflux gastrique et est plus riche en vitamines) ? Parce que même si c’est porteur, ça vendrait moins. Et je ne crois pas que les personnes à l’origine du projet, ni ceux qui les ont financés, voient plus loin que ça.

  • Lucas

    Un jus d’orange contient autant de sucre qu’un Soda !!!
    Citations de l’article : “Nous étions les énièmes personnes à nous révolter contre ces jus de fruits industriels malsains et sans valeur énergétique.”
    Il vaut mieux parler de valeur nutritionnelle car les calories sont biens là ! Attention de ne pas sous estimer la teneur en sucre de ces jus effectivement source de vitamine C.

    HS : Le jus dans le verre sur la photo tenu par l’un des créateurs a l’air d’un jus en bouteille ^^

    • Nicolas

      Voire plus qu’un soda ! Merci pour la distinction entre apport énergétique et apport nutritionnel. En tout cas, si l’on fait la course à la vitamine C, autant ingérer de la vitamine C en tablettes. C’est tout aussi efficace et absolument sans danger malgré l’aspect “vitamine de synthèse” (ce n’est que de la vitamine C agglomérée). Par contre, si l’on cherche un apport vitaminique plus équilibré et diversifié, les jus de légumes sont autrement plus appropriés (brocoli, épinard, concombre, etc).