Retour en haut
Finance

#Exclu Marbotic lève 1,45 million d’euros pour étendre sa gamme de jouets connectés

#Exclu : Marbotic lève 1,45 million d’euros pour étendre sa gamme de jouets connectés Marie Mérouze, la CEO de Marbotic, se réjouit d'avoir convaincu de nouveaux investisseurs
par

La startup girondine qui crée des jouets connectés en bois envisage de lancer une gamme dédiée à l’apprentissage des langues en milieu scolaire. Et espère percer sur les marchés américain, asiatique et australien.

C’est une nouvelle étape pour Marbotic. La startup girondine, qui produit des jouets connectés en bois, vient de boucler un tour de table d’1,45 million d’euros. Arnaud Vinciguerra, bpifrance et la région Nouvelle Aquitaine, investisseurs historiques, confirment leur intérêt tandis que la levée de fonds voit de nouveaux noms entrer au capital : Marguerite Fournié du côté des business angels mais aussi Mirabelle SARL et Michelin Développement.

Marbotic 3

Si créer son entreprise est une aventure, lever des fonds est aussi une petite épopée en soi, sourit Marie Mérouze, CEO de Marbotic. Il nous aura fallu près d’un an pour boucler ce tour de table, et nous sommes heureux d’avoir convaincu à la fois les investisseurs historiques, qui nous renouvellent leur confiance, et de nouveaux investisseurs. L’équipe gagne en maturité et en diversité.” 

En effet, l’effectif qui atteint désormais dix personnes a été renforcé au début de l’année par l’arrivée de Michaël Turbé au poste de COO. Il est chargé de piloter la stratégie commerciale de Marbotic, résolument tournée vers l’international. “Marbotic a commencé en 2016 à prendre ses marques sur le marché international, et le potentiel s’annonce encore important, estime Arnaud Vinciguerra. La startup est un exemple du dynamisme français du secteur de l’EdTech, qui est en pleine expansion et présente de belles opportunités d’investissement.” Marbotic compte bien profiter de ces opportunités et étendre ses canaux de distribution, notamment aux Etats-Unis, en Asie et en Australie.

Marboteam

Cette levée de fonds doit donc permettre à Marbotic de renforcer ses activités commerciales et de compléter sa gamme de produits avec une nouvelle ligne dédiée au milieu scolaire, pour faciliter l’apprentissage de la lecture en plusieurs langues.

A relire : Vers une French Edtech ?

Mots clés : EdTech, marbotic