Retour en haut
Finance

#MedTech Doctolib lève 35 millions d’euros, neuf mois seulement après son précédent tour de table

#MedTech : Doctolib lève 35 millions d’euros, neuf mois seulement après son précédent tour de table
par

Neuf mois après avoir levé 26 millions d’euros, la startup Doctolib, spécialisée dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne, annonce avoir bouclé un cinquième tour de table auprès de bpifrance et Eurazeo. Et affiche de grandes – et onéreuses – ambitions pour 2018.

Doctolib est-elle le Lucky Luke de la levée de fonds, la startup qui lève plus vite que son ombre ? À peine neuf mois après un tour de table – le quatrième – de 26 millions d’euros, la jeune pousse spécialisée dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne remet le couvert et annonce avoir (re)levé 35 millions d’euros, soit un total de 61 millions d’euros sur l’année 2017. Cette fois, ce sont Bpifrance, déjà présent au capital, et Eurazeo qui ont été mis à contribution.

La startup revendique désormais 30 000 professionnels de santé inscrits sur sa plateforme, 800 établissements de santé partenaires (hôpitaux publics, cliniques privées et centres de santé) et 12 millions de visiteurs sur ses sites français et allemands chaque mois. Cet apport au capital doit permettre à Doctolib, qui compte déjà 380 salariés après les 150 recrutements effectués en 2017, de recruter 200 salariés supplémentaires, dont une centaine en Allemagne pour y implanter un centre d’ingénierie.

doctolib-equipe

Des ambitions qui coûtent visiblement cher – malgré un modèle de marketplace réputé moins onéreux que du hardware ou de la production industrielle – nécessitant ainsi des levées de fonds de plus en plus rapprochées. En renouvelant leur confiance à la startup, les investisseurs se montrent pourtant confiants dans sa capacité à atteindre la rentabilité. “Le déploiement rapide de Doctolib à l’international a joué un rôle déterminant dans notre choix d’investir, explique Yann Du Rusquec, managing director d’Eurazeo. En seulement un an, la société a démontré sa capacité à répliquer son modèle outre-Rhin avec succès.” De son côté, bpifrance a vanté une année 2017 “exceptionnelle” pour Doctolib et estimé que “cet investissement s’inscrit totalement dans la stratégie de Bpifrance, qui privilégie les grands projets sociétaux, les visions de long terme et le rayonnement de la France en Europe et dans le monde“.

Doctolib en quelques chiffres

  • Créé en 2013
  • Fondateurs : Stanislas Niox-Chateau, Jessy Bernal et Ivan Schneider
  • Siège : Paris
  • 85 millions d’euros levés depuis la création
Mots clés : doctolib, medtech
  • Richard Breitner

    Excellente appli sur iPhone, je l’utilise pour mes rdv ostéo. Rapide, fonctionnelle, conviviale. Je ne savais pas que ça sortait d’une société aussi jeune.

  • http://remifrancois.com/fullscreen/ Rémi

    Avons-nous plus d’infos sur le centre R&G en Allemagne ? Pourquoi ne pas avoir choisi la France ?