Retour en haut
Levée de fonds

#FinTech Linxo lève 2 millions d’euros et accueille le Crédit Agricole à son capital

#FinTech : Linxo lève 2 millions d’euros et accueille le Crédit Agricole à son capital
par

Spécialiste de l’agrégation de comptes bancaires, Linxo boucle une levée de 2 millions d’euros et accueille le Crédit Agricole à son capital. 


Créé en  2010,  Linxo a déjà séduit 850 000 utilisateurs (particuliers et entreprises) qui se servent de son application mobile et de sa plateforme web pour suivre et gérer leurs finances et leur budget gratuitement, et ce peu importe la banque dont ils sont clients. Aujourd’hui la startup se renforce en annonçant une levée de 2 millions d’euros et l’entrée à son capital du Crédit Agricole, via son fonds d’innovation et de recherche FIRECA, et le réengagement du Crédit Mutuel Arkea, présent à ses côtés depuis 2012.

La confiance d’acteurs bancaires de premier plan est une marque forte de confiance dans la sécurité de notre solution et la pérennité de notre modèle. Ces investisseurs nous confortent dans notre développement tout en nous laissant l’indépendance et l’autonomie nécessaire pour continuer à croître très rapidement” , expliquent Bruno Van Haetsdaele et Hugues Pisapia, les cofondateurs de la startup

La startup a récemment développé plusieurs innovations afin de simplifier la gestion des finances personnelles : la catégorisation automatique des opérations ou encore un algorithme prévisionnel permettant d’anticiper l’évolution du solde d’un compte bancaire, des innovations aussi commercialisées auprès des banques en B2B et via des API.

Une levée de fonds pour croître à l’international

Après une première levée de fonds de 500 000 euros en 2013, cette nouvelle levée de 2 millions d’euros va permettre à Linxo de renforcer sa position en France, ce qui se traduit notamment par un renforcement des équipes techniques, mais aussi un coup d’accélérateur en termes de communication pour intéresser l’ensemble des particuliers à la gestion de leur argent. Une version Linxo Pro pour les professions libérales et les petites entreprises pourrait également être développée. La startup prévoit aussi de se développer en Europe, le Vieux continent étant encore peu utilisateur de ce type de services comparé à la France.