Retour en haut
Levée de fonds

#FoodTech La Belle Assiette lève 1,3 million d’euros pour se positionner sur le marché du traiteur

#FoodTech : La Belle Assiette lève 1,3 million d’euros pour se positionner sur le marché du traiteur
par

Spécialiste de la réservation de chef à domicile La Belle Assiette lève 1,3 millions et se développe sur le marché du traiteur avec quatre nouvelles offres. 


Créée en 2012 par Stephen Leguillon et Giorgio Ricco, La Belle Assiette a déjà séduit près de 700 chefs dans 6 pays européens qui aident les consommateurs à mettre les petits plats dans les grands et à ne se préoccuper de rien lorsqu’ils reçoivent chez eux.

Aujourd’hui leader européen de la réservation de chef à domicile, la jeune pousse finalise une levée de fonds d’1,3 million d’euros pour faire grossir son gâteau et conquérir de nouveaux segments de marché. Ce nouveau tour de table a été mené auprès de ses investisseurs historiques : Nicolas Brusson (BlaBlaCar), Thibaud Elzière (e­founders), Guillaume Cuvelier (Svedka Vodka), les fondateurs de l’Atelier des Chefs, Kima Ventures et Benoît Bassi (BridgePoint). De nouveaux investisseurs tels que le fonds d’investissement Cabiedes & Partners et l’ex­ directeur général du Groupe Alain Ducasse, Laurent Plantier, ont également participé à cette levée.

LaBelleAssiette-Buffet

Présente en France, au Royaume­Uni, en Allemagne, en Suisse, au Luxembourg et en Belgique, La Belle Assiette entend accélérer son développement et étendre son marché de chef à domicile à l’intégralité de l’industrie du traiteur avec le lancement de quatre nouvelles offres. : Buffet, Cocktail, ?Plateaux Repas et Cours de cuisine.

La Belle Assiette sait que les gens aiment recevoir chez eux. Cela devrait être délicieux, simple, pratique et à un prix raisonnable. Avec cette diversification de notre offre, nous allons le permettre et offrir ce que les clients sont en droit d’attendre aujourd’hui : de la qualité, du service et de la proximité. Au final, notre ambition est claire : devenir le plus grand traiteur du monde ” , explique Stephen Leguillon, CEO et confondateur de La Belle Assiette.

La Belle Assiette fonctionne sur un principe de marketplace un peu particulier : l’équipe de startup crée et définit des services de traiteur sur les bases d’une demande identifiée, puis décide de gammes de prix alignées de la demande locale. Les chefs et traiteurs inscrits sur la plateforme peuvent ensuite proposer leurs services en suivant les standards imposés. Ils entrent alors dans une compétition dans laquelle le prix, déjà aligné, n’entre pas en ligne de compte contrairement aux menus déjà proposés et aux commentaires qui enrichissent leurs profils. C’est avec ce réseau que La Belle Assiette entend disrupter le marché du traiteur européen qui représente plus de 18 milliards d’euros.