Retour en haut
Levée de fonds

#Finance Les 10 conseils de Draper Esprit et de Critizr pour optimiser votre approche des fonds

#Finance : Les 10 conseils de Draper Esprit et de Critizr pour optimiser votre approche des fonds
par

 

Pour Maddyness, Romain Dehaussy, directeur du cabinet Chausson Finance, a élaboré une série d’articles pour que la levée de fonds et ses mécanismes n’aient plus aucun secret pour nos lecteurs. Toutes les deux semaines, retrouvez un nouvel épisode et découvrez 10 conseils concrets livrés par un investisseur et un startuper. Cette semaine, découvrez comment optimiser l’approche des fonds avec Draper Esprit, un fonds d’investissement pan-européen basé à Londres et Critizr, une plateforme qui permet aux consommateurs de donner leur avis sur les commerces.


 1. Un teaser avec des titres accrocheurs

Un teaser doit communiquer l’essentiel sur deux pages maximum. A l’image d’un article de journal, travaillez spécialement les titres afin que l’investisseur ait envie d’aller plus loin dans l’investigation du dossier.

2. Un teaser avec des visuels percutants

Un investisseur consacrant un temps limité à la lecture d’un teaser, intégrez des courbes sur l’évolution marquante d’un KPI clé. Mettez également en avant les logos des clients et des partenaires, notamment en B2B. Pour Jonathan Sibilia, associé du fonds Draper Esprit (anciennement DFJ), «le teaser est un exercice codifié avec des règles à respecter. Un exemple rédhibitoire parmi d’autres : ne faites pas signer de NDA aux investisseurs sous peine de faire fuir la majorité des investisseurs».

3. Contactez les fonds aux bons moments de l’année

Oui, il y a une saisonnalité dans le monde du venture ! Les investisseurs voulant finaliser leurs opérations avant leurs vacances (août et fin décembre), envoyez votre dossier en juin ou décembre diminuera vos chances de lever puisqu’ils se focaliseront sur les dossiers reçus avant.

4. Faites-vous recommander par un tiers

Un fonds venture français recevant 1000 dossiers par an (et jusqu’à 4000 pour un fonds londonien), les dossiers recommandés par un tiers initié recevront une attention particulière. Par initié, il peut s’agir d’un entrepreneur du portefeuille du fonds, d’un leveur de fonds ou plus généralement d’une connaissance commune. «C’est assurément la meilleure solution pour que votre dossier ressorte parmi tant d’autres lors de la première étape de sélection» , précise Jonathan de Draper Esprit.

Critizr a récemment levé 3,5 millions d’euros auprès de Point Nine Capital (Allemagne), Runa Capital (Russie) et CapHorn. Pour son CEO Nicolas Hammer, «grâce au travail de notre leveur, nous avons pu accéder directement aux fonds les plus pertinents aussi bien en France qu’à l’étranger. Cela s’est avéré très utile pour la suite».

5. Tous les interlocuteurs au sein d’un même fonds ne se valent pas

L’interlocuteur idoine ? Il doit être à la fois disponible, bénéficier d’une aura en interne et connaître votre secteur. Si passer par un associé représente la meilleure idée, attention aux pièges. Certains peuvent en effet être débordés et moins pertinents sur certains secteurs. Préparez bien cette phase grâce à LinkedIn et CrunchBase.

6. Personnalisez votre message d’accroche

Rien de pire que l’envoi d’un mail standard à tous les fonds. « Tout l’enjeu consiste à capter l’attention de l’investisseur» , précise Jonathan de Draper Esprit avant d’ajouter «je reçois près de 500 dossiers par an sur ma boite mail et la gestion du deal flow ne représente qu’une partie de mon travail au quotidien». Personnalisez autant que possible votre message en précisant, si le sujet le permet, pourquoi vous avez contacté précisément ce fonds. Cela demande un travail en amont pour bien comprendre la stratégie du fonds.

7. Contactez simultanément un nombre conséquent de fonds…

C’est en instaurant une concurrence entre les fonds que vous obtiendrez les meilleures conditions. Certains entrepreneurs contactent 3 fonds sur le Mois M, puis 5 sur le mois M+2… Avec cette technique, les chances de lever dans des conditions idéales s’amenuisent puisque l’éventuelle offre du fonds contacté en M ne sera plus valable lorsqu’une seconde offre arrivera sur la table. «Nous avons parlé avec un grand nombre de fonds simultanément » , précise Nicolas de Critizr et ajoute qu’«entre autres avantages, cela nous a permis de recevoir plusieurs termsheets, de les mettre en concurrence et de choisir l’offre présentée par les fonds que nous jugions les plus pertinents pour la suite de notre développement».

8. … mais limité

C’est l’un des paradoxes de la levée de fonds ! Un road-show venture équivaut à un marathon. Pas la peine de vous encombrer d’étapes superflues si elles sont vouées à l’échec. A vous de vous tenir informé de la stratégie des fonds et de leurs actualités afin de viser juste. Jonathan de Draper Esprit souligne que «le process de levée de fonds freine le développement des startups. Il faut donc sélectionner les fonds les plus pertinents afin de ne pas perdre trop de temps. L’une de mes participations a toujours atteint ses objectifs commerciaux, sauf l’année de sa dernière levée».

9. En parallèle de l’envoi du teaser, appelez vos interlocuteurs

Appeler les fonds en parallèle de l’envoi du teaser démultiplie l’efficacité de votre démarche. Les pitcher oralement en quelques minutes permet de répondre aux premières objections et questions.

10. Contactez les fonds pour leur intelligence

Point bonus qui nécessite un travail très en amont de votre levée. Le principe ? Contactez un fonds 6 à 18 mois avant votre levée en lui indiquant que vous ne cherchez pas d’argent mais des conseils stratégiques de sa part. Indiquez-lui également l’état actuel de votre société et les objectifs à 6-18 mois. Si vous les tenez, vous aurez déjà gagné des points au moment de démarrer votre process de levée.

«2 fonds nous suivaient depuis près de 2 ans, explique Nicolas de Critizr. Nous les tenions régulièrement informés de notre activité. Lorsque nous avons démarré notre processus de levée de fonds, ceux-ci sont les premiers que nous avons sollicités. Avec réussite puisque l’un d’eux a participé à notre tour».

Dans le prochain épisode, découvrez les conseils de Xange et Twido pour optimiser les premiers rendez-vous du road-show

Crédit photo : Shutterstock