Retour en haut
Innovation

#FrenchTech Les faits marquants et les grandes tendances de l’écosystème startup en 2015

#FrenchTech : Les faits marquants et les grandes tendances de l’écosystème startup en 2015
par

Chaque année, la rédaction de Maddyness fait le bilan de l’année passée. Un article qui reprend les grands événements et les grandes tendances des 12 derniers mois d’un écosystème startup français en pleine mutation. En 2013, nous avions constaté l’émergence des métropoles FrenchTech et des relations startups / grands comptes. En 2014, l’écosystème startup était devenu une vraie tendance, en termes d’emploi, mais aussi en termes de business en France et à l’international. Quid de 2015 ?


Avant l’ouverture du CES de Las Vegas, il est de bon ton de jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur. De notre côté, Maddyness a renforcé sa position de média leader sur la thématique des startups et de l’innovation en France et nous vous remercions tous de nous accompagner dans cette voie (vous êtes aujourd’hui plus de 300 000 incroyables lecteurs à nous lire chaque mois !). Nous sommes maintenant une dizaine à votre service (et fiers de l’équipe qui a depuis le début rejoint l’aventure) et sommes heureux de mettre en valeur chaque jour davantage une nation qui devient résolument innovante.

Toute l’équipe s’est attachée à faire monter en puissance notre ligne éditoriale et nos événements, dont la MaddyKeynote qui se déroulera le 20 janvier 2016 et nous vous réservons de belles surprises qui devraient vous plaire pour une nouvelle année qui s’annonce encore incroyable.



L’innovation semble séduire les médias économiques traditionnels – qui changent progressivement leurs lignes éditoriales pour basculer vers la nouvelle économie -, le monde politique – qui a réussi le pari de médiatiser la bannière FrenchTech – et enfin les grandes entreprises – qui entament, avec des budgets importants, leur transformation économique.

Disruption et Uberisation sont des mots qui font désormais régulièrement les gros titres et semblent rentrer dans le langage commun. Cette transformation est attendue et ne semble pas faire peur : dans notre société en pleine évolution, aurions-nous hâte d’en finir avec le système actuel pour être inspiré et aspiré par le futur ?

Les startups ne sont pas qu’à Paris

Sous l’impulsion du mouvement FrenchTech, les métropoles françaises ont pris à coeur leur rôle d’évangélisation, et d’organisation. La marque FrenchTech, si bien reprise lors des grands événements internationaux (CES, SXSW, Mobile World Congress, Slush ou encore Web Summit), a été adoptée par les grandes villes françaises. Elles ont su ajouter leur patte aux attributs nationaux de la FrenchTech (logo etc.) et donnent chaque jour davantage de visibilité à leur écosystème en fédérant les acteurs locaux clés.

frenchtech-metropoles

Si Nantes (Web2day), Lyon (Blend), Marseille (Shake) et Toulouse (Mêlée Numérique) ont désormais leurs événements bien implantés depuis quelques mois ou années, la métropole rennaise a quant à elle lancé sa conférence annuelle : La Digitale Tech Conférence. L’écosystème est tout aussi bouillonnant en province et ne cesse de se renforcer, pour faire émerger les pépites de demain. Une tendance que les Américains ont aussi en tête, preuve également de l’essor de belles histoires comme Blablacar, qui a levé 200 millions de dollars l’année dernière.

La France du numérique semble avoir une aura positive à l’international. Pour la seconde année consécutive, l’Hexagone sera la seconde nation la plus représentée au CES de Las Vegas avec 128 startups.

FinTech, Food et Sécurité : les grandes tendances de l’année 2015

Si Londres est la capitale européenne de la finance, les startups françaises ne sont pas en reste dans ce domaine. Certaines banques françaises travaillent en étroite relation avec les startups (comme la Société Générale), mais seule BNP Paribas a annoncé la création de son accélérateur il y a quelques semaines : Fintech Accelerator by L’Atelier. Une tendance de fond qui devrait se renforcer cette année encore – avec l’essor de nouvelles solutions comme Compte Nickel et Anytime – alors que Leetchi s’est fait racheté par le Arkea et le Pot Commun par BPCE.

Autre tendance de l’année 2015, l’économie FoodTech. Les services de livraison rapide comme Foodora, FoodCheri, Take it Easy ou encore Popchef semblent rencontrer leur marché. L’arrivée d’UberEats devrait accélérer les choses, et élargir les zones de livraison. Une diversification pour Uber, dont l’actualité 2015 a aussi été marquée par le conflit durable qui l’oppose aux taxis. Ces derniers ont par ailleurs lancé leur propre application (le.taxi) pour tenter de contrer le géant des VTC.

Troisième tendance notable de l’année 2015, la sécurité. Après l’émerveillement des objets connectés et du potentiel du big data, l’heure est maintenant à la protection des données. L’année passée a vu la médiatisation des failles de sécurité de plusieurs plateformes (VTech, Ashley Madison, Steam…), souvent piratées pour alerter l’opinion publique sur les dangers de la vie privée en ligne. A la lumière des attentats du 13 novembre dernier, la Mairie de Paris a décidé de réagir sur ce sujet, en annonçant le lancement d’un hackathon et d’un incubateur spécifique à cette thématique.

Open Innovation, Open Entrepreneurship et Open Investment

L’écosystème startup français est un écosystème ouvert. Si les grandes entreprises l’ont parfaitement compris dans le cadre de leur transformation numérique (cf notre chronique hebdomadaire #OpenInno), il est aussi ouvert aux talents. Pour preuve, l’explosion des événements et ateliers de formation qui évangélisent les nouvelles technologies, les nouveaux métiers ou les nouveaux usages.

Envie de rejoindre une aventure plutôt qu’une entreprise ? Azerty Jobs référence les meilleures offres à l’esprit startup

Les réseaux et les organisations (comme France Digitale) s’organisent autour de communautés motivées et séduites par cet écosystème. Girls in Tech ou Les Pionnières sont aussi là pour médiatiser la place des femmes dans ce monde encore assez peu paritaire : “ l’entrepreneuriat féminin progresse, mais il y a encore un boulevard pour que les femmes créent leurs entreprises. Et pour cela, il faut leur donner envie, et leur donner confiance” , milite Sandrine Murcia, présidente de Paris Pionnières.

Enfin, et pour conclure cette rétrospective 2015, l’investissement dans les startups françaises explose. Outre les fonds d’investissement, qui se concentrent de plus en plus sur l’amorçage, les réseaux d’investissement (comme le crowdfunding ou les communautés de business angels) attirent de plus de plus les capitaux. Mais ce sont une fois de plus les “corporates” qui annoncent la couleur en la matière : Axa Strategic Venture (Evercontact, Particeep, Fundshop), Engie New Ventures (Sigfox, Redbird), SNCF Digital Ventures, Aviva Impact Investing (Centimeo, Sunna Design), Orange Digital Ventures (Wynd, Afrostream).

Prêt à découvrir 2016 à travers le prisme des startups et de l’innovation ? Toute la rédaction de Maddyness vous adresse ses meilleurs voeux pour l’année qui arrive.

  • Alexandre Gallou

    N’oubliez pas Brest Tech+ et le West Web Festival chers amis !

  • philipperavix

    Attention l’infographie n’est pas à jour, elle ne mentionne que les 9 premières labellisations, et pas celles de juin 2015 – Merci de ne pas oublier French Tech Côte d’Azur – FTCA

  • http://www.lorangeriedeparis.com Félix Canto

    et la Normandy Fence Tech ? :) Vous aviez fait un article il y a peu !

  • http://www.pro.xilopix.com Xilopix

    2015 a donc été une année faste pour les start-ups, espérons que cela continue comme ça en 2016 !

    PS : l’infographie de l’écosystème FrenchTech n’est pas à jour, car elle ne mentionne pas non plus LorNTech, labellisé en juin dernier !

    Jennifer @ xilopix.com