Retour en haut
Innovation

#Étude 25% des Français prêts à utiliser les FinTech pour 50% de leurs besoins financiers d’ici 2020

#Étude : 25% des Français prêts à utiliser les FinTech pour 50% de leurs besoins financiers d’ici 2020
par

Spécialiste du transfert d’argent, la startup TransferWise publie une étude sur l’avenir des FinTech qui montre qu’un quart des Français utiliseront les services d’une société tech  pour au moins la moitié de leurs activités bancaires d’ici 2020.


Alors que les médias s’interrogent régulièrement sur le potentiel des FinTech à « faire sauter la banque » la startup britannique TransferWise, qui utilise une technologie peer-to-peer pour le transfert d’argent a mené une étude sur le futur de la banque auprès de 9 000 adultes en Europe, en Amérique du Nord et en Asie Pacifique. En France, où la défiance à l’égard des banques est régulièrement mise en avant (27% des Français ne font pas confiance à leur banque pour veiller sur leurs intérêts financiers selon l’étude), 72% des consommateurs ont déclaré qu’ils pourraient se tourner vers des sociétés FinTech pour des services que leur fournit leur banque aujourd’hui.

Biberonnées à la technologie, les jeunes générations sont les plus méfiantes, avec un tiers (34%) des 25-34 ans qui affirment ne pas avoir confiance en leur banque, contre un cinquième des personnes agées de 55 ans et plus. S’il est important de dresser un parallèle avec l’usage des technologies c’est parce qu’il semblerait qu’il y ait une corrélation, en effet 62% des répondants qui utilisent déjà la technologie pour leurs services financiers déclarent qu’ils ne font pas confiance à leur banque pour veiller sur leurs intérêts.

Les FinTech donnent confiance et séduisent de plus en plus

SI 72% des Français n’ont jamais utilisé les services d’une startup FinTech, ils sont 49% à déclarer s’attendre à utiliser une société technologique pour au moins un service fourni par leur banque d’ici cinq ans et plus d’un quart des répondants (28%) s’attendent à utiliser une société FinTech pour 50% ou plus de leurs activités financières dans ce laps de temps. D’ici dix ans, c’est un consommateur sur quatre qui déclare prévoir de faire confiance à des société tech pour l’ensemble de ses besoins financiers que ce soit les cartes de crédit comme les prêts immobiliers.

Prévisions de consommateurs de leur adoption des FinTech dans les dix prochaines années :

Utilisera dans 5 ans  (%) Ferait confiance dans dix ans (%)
Un compte courant 17 87
Un compte épargne 15 87
Une carte de crédit 21 87
Un service de paiement en magasin 17 91
Paiements internationaux 14 90
 Produit d’assurance 10 88
Un prêt 11 86
Un crédit immobilier 3 87
Gestion d’actifs 5 87

Menée dans plusieurs pays, l’étude montre que certains territoires sont plus prêts pour la FinTech que d’autres. Si 28% Français, des Anglais et des Allemands déclarent qu’ils utiliseraient une société technologique pour au moins 50% de leurs besoins financiers en 2020, ils sont 47% en Australie !

Plusieurs facteurs expliquent l’intérêt des Français pour les FinTech en remplacement de leur banque habituelle : en tête arrive une offre de prix plus interessante que les banques ( 28%), suivi d’un service plus sécurisé que les banques (27%), d’un service plus pratique (16%), d’un meilleur service-client (16%) et enfin le sentiment d’être en contrôle de leurs finances (15%).

Crédit photo : Shutterstock
Mots clés : , ,