Retour en haut
Innovation

#OpenInno Partenaire de l’incubateur Antropia, la Fondation Optic 2000 accompagne 2 projets solidaires

#OpenInno : Partenaire de l’incubateur Antropia, la Fondation Optic 2000 accompagne 2 projets solidaires
par

La Fondation groupe Optic 2000 a initié début 2015 un tout nouveau partenariat avec Antropia, le catalyseur d’entreprises sociales de l’ESSEC, pour accompagner les startups qui souhaitent améliorer le quotidien des malvoyants et des malentendants. 

Aujourd’hui en France, des millions de personnes souffrent de problèmes de vue et de troubles auditifs. La Fondation du Groupe Optic 2ooo avec son partenaire Antropia, l’incubateur social et environnemental de l’ESSEC, souhaitent accompagner le développement de nouveaux projets solidaires dans le domaine de la santé visuelle et auditive.

Dans cette optique, ils ont lancé fin octobre 2015 un premier appel à projets ayant mobilisé des dizaines de startups de l’économie sociale et solidaire. Ce partenariat a pour ambition de soutenir les projets porteurs de sens et créateurs de valeurs dans une société où le handicap n’a pas encore assez sa place. Que ce soit en matière d’habitat, de services, d’art, de loisirs, de communication ou d’équipement, les candidats n’ont qu’un seul objectif : placer l’homme au dessus du capital en conjuguant innovation et solidarité. 

En s’associant sur ce projet, la Fondation Optic 2000 s’appuie sur l’expertise d’Antropia en matière d’accompagnement de startups, du projet jusqu’à la mise en marché. De son côté, elle apporte à Antropia sa connaissance des besoins des personnes en situation de handicap visuel et auditif. Et parce qu’il s’agit de la Fondation du groupe Optic 2ooo, sa capacité, le cas échéant, à promouvoir à travers un réseau de plus de 1600 points de vente des solutions innovantes“, souligne Sandrine Ladoux, Directrice de la Fondation Optic 2000 .

AudioLoisirs et CoverDressing, premières lauréates

Au terme d’un processus de sélection de trois mois (analyse des dossiers, entretiens, Bootcamp de 2 jours, pitch), deux startups ont été retenues à l’unanimité par le jury, composé à la fois des équipes d’Antropia et des membres du Conseil d’Administration de la Fondation d’entreprise du groupe Optic 2000 :

AudioLoisirs, projet co-fondé par Jean-sébastien Habigand, développe une solution d’accès à la culture et aux loisirs pour les personnes malvoyantes. Elle propose une application qui donne accès gratuitement et en pleine autonomie à des contenus audio divers et variés (livres, radio, jeux divers, musique, descriptifs d’œuvres, presse, etc.) par le biais de la vocalisation. L’application, en cours de développement, sera disponible fin 2016. 

Cover Dressing, fondé par Muriel Robine, est un collectif qui vise à réunir les univers de la mode et du handicap. Ils ont donné naissance au webzine COVER Dressing et à l’Alter Fashion Week, évènement annuel mettant à l’honneur de nombreux défilés de mode “handivalides”. Ils continuent leur développement et développant une étiquette interactive pour les vêtements, sous forme de QR Code, qui permettra de retrouver les informations pratiques (description, provenance, règles d’entretien) mais aussi des conseils en images pour les personnes en situation de handicap.

Les lauréats reçoivent une dotation de 5000 euros et bénéficient d’un accompagnement stratégique, managérial, technique et économique lors de la phase de démarrage de leur projet et pendant une durée de 12 mois. Selon la nature des projets sélectionnés, l’incubateur de l’Institut de la Vision, pour lequel Optic 2000 est mécène, pourra également apporter son expertise du secteur, et faire bénéficier aux projets sélectionnés de son réseau pour favoriser le développement des solutions.

Un deuxième appel à candidatures est déjà en cours, jusque dimanche 1er mai à minuit, pour intégrer le parcours d’accélération Startup d’Antropia ESSEC cet été. 

Du côté de la Fondation Optic 2000, si “Antropia est son seul partenaire en matière d’open innovation“, le groupe s’intéresse de plus en plus à l’innovation en matière de santé visuelle et auditive. “Pour la première fois, par exemple, cette année, nous avons organisé une rencontre avec certaines des start up incubées à l’Institut de la Vision pour identifier des projets sur lesquels nous pourrions nouer des partenariats. Nous allons également nous associer à la Technopole de l’Aube pour lancer un appel à projet auprès de startups avec lesquelles nous pourrions travailler dans le domaine de la santé, mais aussi des parcours clients, de l’accueil en point de vente…” conclut Sandrine Ladoux.

Mots clés : Antropia, essec, incubateur