Retour en haut
Innovation

#MaddyBook : Découvrez Surveillance:// de Tristan Nitot et remportez l’un des 4 exemplaires en jeu

#MaddyBook : Découvrez Surveillance:// de Tristan Nitot et remportez l’un des 4 exemplaires en jeu
par

Dire que nos données sont utilisées par les acteurs numériques relève de la banalité. Tenter de montrer que la concentration de ces acteurs couplée au développement d’une surveillance de masse est un risque pour nos libertés est plus subtile. C’est ce que propose l’auteur de Surveillance:// afin de comprendre et d’agir pour la défense de nos libertés dans un monde numérique.

Comprendre et agir sont les deux faces de l’ouvrage qui s’articule en 4 parties, de la description de la situation jusqu’à un plan d’action concret pour contrôler nos usages numériques :

  1. Souriez, vous êtes surveillés ! Les dangers de la surveillance.
  2. Au royaume d’internet, le code, c’est la loi. Les mécanismes de la surveillance.
  3. Un autre réseau est possible. Inventer une approche en réseau limitant la surveillance.
  4. Un internaute averti en vaut dix. Limiter la surveillance au quotidien.

Comme le souligne très bien Adrienne Charmet dans la préface du livre, les propos de Tristan Nitot et les débats sur le sujet font face à 5 écueils : l’écueil technique car il est difficile d’expliquer en termes simples et compréhensibles les mécanismes complexes et changeants de la surveillance. L’écueil de la paranoïa. L’écueil politique avec, parfois, des réponses dangereuses, inadaptées ou le manque de réponses des dirigeants et les lacunes des lois. L’écueil de l’invisibilité du phénomène de collecte des données. Et l’écueil social avec un désintérêt, un manque de culture et un certain fatalisme des utilisateurs sur le sujet. Tristan Nitot réussit à lever ces écueils par son approche très pédagogique, claire et illustrée des mécanismes et des acteurs en jeu.

La lecture du livre est très agréable car l’auteur déploie son argumentation de façon très pédagogique et simple dans des chapitres (33 au total) courts qui vont à l’essentiel. Ces chapitres mêlent parfaitement concepts théoriques et illustrations par des exemples récents. Ce sont ces exemples, ancrés dans notre quotidien, qui révèlent l’ampleur de la surveillance de masse par des acteurs commerciaux.

Le début du livre montre le lien direct entre surveillance et restriction des libertés. Si un sujet se sait surveillé ou tracé, il pourrait limiter (consciemment ou inconsciemment) ses actions. Ainsi, certaines de nos libertés sont directement remises en cause par la collecte de données et la surveillance.

L’auteur rentre ensuite dans le détail de ces mécanismes de surveillance et de collecte des données. Les modèles économiques des acteurs du numérique sont décortiqués afin de comprendre les rôles de la collecte de données dans différents businness models.

La troisième partie montre la possibilité de remettre en cause ces systèmes de collecte systématique et centralisée de nos données. L’idée est de définir les éléments permettant de limiter la surveillance ; notamment à travers la mise en place d’un réseau reposant sur des logiciels, un stockage des données et des modèles économiques différents et alternatifs.

Enfin, la dernière partie est un guide pratique pour reprendre le contrôle de nos vies numérique à travers quelques propositions simples à mettre en œuvre immédiatement.

Afin de remporter l’un des 4 exemplaires mis en jeu, répondez à la question suivante avant le 23 novembre en commentaire : quelle est l’activité actuelle de Tristan Nitot ? Un indice ici : http://cfeditions.com/surveillance

  • Valentin Henry

    Actuellement Tristan Nitot travaille chez Cozy Cloud et il est également membre du comité de prospective de la CNIL. Et bien entendu il sort surveillance

  • Barty

    Chief Product Officer de Cozy Cloud

  • Marion Plasse

    Chief Product Officer de Cozy Cloud

  • Stéphane Rocher

    Chief Product Officer de Cozy Cloud :)

  • YmV

    Chief Product Officer de Cozy Cloud et blogueur sur standblog …

  • Zeawiel

    Il fait beaucoup de chose ce monsieur ! Dans le désordre
    – Tenancier du blog standblog
    – Chief Product Officier de chez Cozy Cloud
    – Chroniqueur récurrent du 56Kast (écrans.fr / libération / nolife)
    – Il promulgue aussi le libre à ses heures perdues avec, par exemple, une très très bonne recette de punch !

  • Francois Mocq

    Blogueur et Chief Product Officier de chez Cozy Cloud

  • Brigeon

    Entrepreneur, blogueur et conférencier… font-il de lui un slasheur même s’il n’est pas trentenaire?

  • Édouard Larsen Trefouel

    A l’heure qu’il est l’activité de Tristan Nitot est sûrement celle de se reposer, ou bien peut-être est-il un peu plus avancer dans sa journée et il savoure une tasse de café avant de se rendre au travail en tant que Chief Profcut Officier chez Cozy Cloud. Cependant c’est peut-être aussi un lève tôt, sa journée aurait déjà bien commencé, malgré l’heure matinale, il pourrait être en train de réfléchir au prochain thème de post sur standblog.. Désolé Maddyness, je ne peux répondre avec toute l’assurance nécessaire pour dire ce que fait actuellement Tristan Nitot, mais sûrement quelque chose d’intéressant tout comme semble l’être son ouvrage.

  • Nadège Del Proposto

    Bonjour,
    Tristan Nicot est Chief Product Officer chez Cozy Cloud et blogueur aussi.
    A bientôt j’espère, dans les lignes de surveillance://
    😉

  • http://www.christophe-hermann.fr Christophe HERMANN

    Tristan Nitot est le Chief Product Officer de Cozy Cloud (en plus de ses activités de blogging et de conférencier).

  • Alex de Querzen

    Mr Nitot est Chief Product Officer de Cozy Cloud, en plus de blogueur…

  • http://lumographe.fr lionelB

    Je crois qu’il est C3PO c’est à dire Cozy Cloud Chief Product Officer
    bonne journée

  • JulienG

    Tristan Nitot est Chief Product Officer de Cozy Cloud.
    Merci pour ce concours !

  • mariemini

    Chef Produit Officer de Cozy Cloud et membre de comité de prospective de la CNIL

  • ChristopheW

    Blogueur et Chief Product Officer chez Cozy Cloud