Retour en haut
Innovation

#OpenInno Buddy, un robot Made in France prochainement à bord des trains iDTGV

#OpenInno : Buddy, un robot Made in France prochainement à bord des trains iDTGV Buddy
par

Proposer de nouvelles expériences aux voyageurs a toujours été au coeur des préoccupations d’IDTGV. La filiale de la SNCF invitera prochainement à bord de ses trains Buddy, un petit robot révolutionnaire conçu par la startup Blue Frog Robotics.

Avec ses grands yeux façon manga, ce compagnon de route offrira bientôt de nombreux services pour assister et divertir les passagers. Rencontre avec Rodolphe Hasselvander, CEO de la startup Blue Frog Robotics et Fabrice Flottes de Pouzol, Directeur des Systèmes d’Information d’iDTGV.

Loin d’être insensible aux charmes et aux atouts de Buddy, iDTGV a co-développé une version sur-mesure du petit robot en étroite collaboration avec la startup Blue Frog Robotics, à l’origine de sa création.

Nous avons intégré une partie de l’équipe d’iDTGV dans nos locaux afin d’être plus réactifs et d’avancer vite car le challenge était de produire un premier livrable d’applications, tout cela en seulement 2 mois

Rodolphe Hasselvander, CEO de Blue Frog Robotics

Buddy entre en gare pour une expérience de voyage inédite

Grâce à l’application intégrée “Buddy Resa”, il sera prochainement possible de réserver et de payer ses billets de train en interagissant avec Buddy par la voix. Lors de l’embarquement, Buddy accompagnera les voyageurs de manière ludique et interactive en complément du personnel. Buddy deviendra également un compagnon incontournable dans l’espace du Café iDTGV en voiture-bar.

En détectant la présence d’un passager devant lui, il lui proposera différentes activités comme prendre la pose pour un selfie, jouer à des jeux ludiques, répondre à des tests de connaissance sur une des destinations iDTGV, effectuer des jeux de mémoire et de rapidité etc. Pour iDTGV, il sera un partenaire essentiel à l’amélioration de ses services puisqu’il sera aussi capable de recueillir les impressions des clients concernant leur voyage.

Un robot 100% social et open source

Créé en 2014 par Rodolphe Hasselvander et Franck De Visme, le robot-compagnon Buddy en a déjà séduit plus d’un. Son petit gabarit – soixante centimètres et moins de 5 kilos – ne l’a d’ailleurs pas empêché de se faire remarquer lors du dernier CES de Las Vegas et de se faire surnommer “robot le plus mignon” du salon.

“ Buddy, c’est un Alexa mais en plus sympathique, il se déplace, il voit, et il affiche… au même titre qu’il sera nécessaire d’avoir des applications iDTGV ou OUIGO dans les stores d’Amazon Echo, nous pensons que de nombreux clients auront des robots de compagnie tels que Buddy et que nous devrons être présents sur ces supports pour leur faciliter la vie 

Fabrice Flottes de Pouzol, Directeur des Systèmes d’Information d’iDTGV

Bien d’autres services pourront voir le jour grâce à ce petit robot puisque -autre caractéristique de taille- sa plateforme est basée sur un modèle open-source, ce qui permet à la communauté de développeurs d’implémenter et de distribuer de nouvelles applications en toute liberté.

Une révolution pour les services et les usages de demain

Pour Fabrice Flottes de Pouzol, directeur des Systèmes d’Information d’iDTGV, ce n’est plus le client qui va vers la machine, mais la machine qui peut venir à lui pour anticiper ses attentes. C’est dans cette optique qu’il souhaite travailler avec ses équipes à ce qu’iDTGV et tous les services de la SNCF puissent un jour s’inscrire dans ces nouveaux usages.

“ Au dernier CES,  la multiplication des clones d’Amazon Echo, a bien confirmé notre ressenti sur l’importance que l’interaction vocale entre l’humain et le digital va prendre dans les prochaines années, voire mois…

Fabrice Flottes de Pouzol

robot

Pour Rodolphe Hasselvander, les robots ont la capacité de révolutionner nos vies en nous offrant des services inédits, de nouvelles expériences utilisateurs et de nouveaux modes d’interaction avec la technologie : “les robots sont de plus en plus intelligents, ils ont des capacités de perception de plus en plus avancées et les prix deviennent de plus en plus abordables”.

iDTGV, le “lab” à idées de la SNCF

L’open innovation à la SNCF est désormais monnaie courante. Sa filiale iDTGV lui offre la possibilité de tester de nombreuses applications dans un environnement réel et de valider en amont leur pertinence avant un déploiement massif. “L’innovation sans l’usage n’a pas grand intérêt. Nous tentons toujours de sentir les tendances de consommation de nos clients pour mieux anticiper leurs besoins et être présents là où ils nous attendent au moment où ils nous attendent. Mais il est aussi très important d’utiliser tout ce que la technologie nous offre pour également aider nos agents à bord, leur faciliter la vie, et leur permettre de toujours mieux accompagner le voyage de nos clients”, conclut Fabrice Flottes de Pouzol.

  • Fier d’être français

    Excellente idée afin de mêler l’humain aux nouvelles technologies !
    Hâte de l’apercevoir dans les trains !