Retour en haut
Business

#RH Les objets connectés seront-ils le nouveau levier du bien-être au travail ?

#RH : Les objets connectés seront-ils le nouveau levier du bien-être au travail ?
par

Les objets connectés envahissent nos maisons, nos voitures, nos magasins, ou encore nos écoles et le rythme de leur progression est vertigineux. Il y en aurait près de 80 milliards en 2020. Qu’en est-il dans nos entreprises ? Si les objets connectés à destination des particuliers se développent, ceux à destination des salariés tardent à sortir des laboratoires, alors même qu’ils pourraient profiter à tous et peut-être même contribuer à la qualité de vie au travail.


Article rédigé par Mourad Slitni, CEO – Fondateur de Skillsolutions software

Qu’entend-on par espace de travail connecté ?

Au premier regard, l’espace de travail connecté apparait comme un espace de travail classique : une chaise, un bureau, un ordinateur. Seule différence de taille : il prévient des risques psychosociaux et anticipe les besoins des salariés.

Imaginez par exemple une chaise connectée qui scannerait en permanence la pression subit par votre dos et réajusterait le dossier pour un confort optimal, un stylo qui transfèrerait en temps réel les notes du papier à votre PC ou encore un ordinateur qui adapterait la luminosité de votre écran en fonction de la lumière ambiante.

Tous ces dispositifs sont tout à fait réalisables techniquement et il suffit de mesurer l’amplitude du phénomène des labels d’excellences du type « Great Place to Work » ou « Top employer » qui nominent les entreprises où il fait bon vivre, pour comprendre que ces technologies vont bientôt inondées nos bureaux. Par ailleurs, la digitalisation de l’entreprise possède une face cachée. Elle constitue en effet un facteur aggravant d’exposition des salariés à leur employeur empiétant sur les interstices de travail et la vie privée. Il existe un Digital Stress. L’arrivée des objets connectés dans l’entreprise promet de réduire ces effets.

L’entreprise connectée ne se limite pas à l’espace de travail, c’est aussi le service de l’entreprise rendu au salarié, comme la cafétéria connectée qui veillerait à sa bonne hygiène alimentaire ou le badge de parking qui lui indiquerait sur son GPS où se trouvent les places libres, évitant le balai incessant de véhicules du matin.

Quels enjeux pour l’entreprise ?

Parmi leurs nombreux enjeux, les objets connectés devront perfectionner les espaces de travail mais également les services rendus par l’entreprise à ses salariés, améliorant ainsi qualité de vie au travail et consolidant le sentiment d’appartenance des salariés. Ils bonifieront également les rapports que l’entreprise a avec ses partenaires et ses concurrents, renforçant ainsi le pacte social et sociétal.

L’une des finalités des objets connectés est également d’humaniser la digitalisation. En effet, une fois que l’entreprise aura passé le cap du digital et assimilé ses bonnes pratiques, elle devra s’attarder sur les améliorations qu’elle peut apporter à la digitalisation, notamment sur le thème du Digital Stress, apprenant de ses erreurs passées qu’un salarié détendu est un salarié bien plus productif.

L’entreprise connectée repositionnera alors les bonnes pratiques managériales comme vecteur de l’innovation et de l’amélioration constante de l’entreprise. Cette dernière, poussée par une course effrénée à l’innovation sociale, flirtera ainsi avec son rêve le plus ancien : la performance durable !

Pour le moment, l’entreprise est souvent éloignée de ces problématiques à destination de ses salariés et les pionniers RH se comptent sur les doigts de la main… Il est pourtant urgent de prendre son billet dans le train des objets connectés afin d’éviter le surcoût du billet de dernière minute.

Donc « Stay calm and keep connected ».

Mots clés : bien-être