Retour en haut
Levée de fonds

#Telecom Basé à Palaiseau, Simpulse annonce une levée de fonds de 800 000 euros

#Telecom : Basé à Palaiseau, Simpulse annonce une levée de fonds de 800 000 euros
par

Créée en janvier 2011, l’entreprise Simpulse vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 800 000 euros auprès de Scientipôle Capital (200 000 euros), Alizée Innovation et Starquest Capital. Une levée qui va permettre d’accélérer le développement commercial et d’amorcer la phase d’internationalisation.


Spécialisé dans la conception de circuits électroniques dédiés aux télécommunications, l’éditeur de logiciels Simpulse a pour ambition d’accélérer la conception des nouveaux systèmes de communication haut débit dans les domaines de la téléphonie mobile, de la télévision numérique, de l’internet sans fil et des communications sécurisées et spatiales.

A l’ère du “tout-communicant“ (les objets, les drones civils ou militaires…), Simpulse se positionne aux côtés d’acteurs comme Sigfox, Zwave, KNX, ZigBee ou encore Weightless, pour apporter une architecture électronique, leur permettant d’ajuster et modifier les contraintes (taille, température, consommation d’énergie…) des circuits de télécommunication. Membre du Pôle Systematic et basée à Palaiseau (Essonne), Simpulse signe le 24ème investissement de Scientipôle Capital, qui “conforte son portefeuille d’investissement dans de jeunes entreprises innovantes à fort contenu technologique, basées sur le plateau de Saclay“, comme l’indique Jean-Pierre Humbert, Président de la société de capital risque.

En offrant des blocs IP (composants virtuels) ajustables et modifiables rapidement par logiciel, Simpulse apporte une réponse à ces problèmes complexes, mal résolus par les méthodes traditionnelles de développement. La vitesse de développement est désormais 10 fois plus rapide et les ajustements, ainsi que l’optimisation du circuit, sont faciles à réaliser. Son offre est destinée à deux segments de marché : les fabricants de circuits intégrés pour les terminaux de communication (téléphones mobiles, appareils multimédia portable, récepteurs de télévision) d’une part, et les fabricants d’équipement d’infrastructure (stations de bases, émetteurs de télévision, équipements de communications spécialisés) d’autre part.