Outils et conseils
17 avril 2012

L’histoire de votre Patronage

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir un de nos blog Partenaire :  JeSuisPatron.Com. Ce blog est aussi dédié à l’entrepreneuriat et où vous retrouverez des interviews de jeunes entrepreneurs, des idées de communication, des astuces et des outils intéressants pour la création d’entreprise. 

Maddyness accueille un article d’Etienne Portais, le fondateur de ce blog, publié d’habitude sur JeSuisPatron.Com. Stephen, fondateur de la startup Appetise, nous livre ici son témoignage de jeune patron (et vous pouvez aussi voir la présentation de sa startup sur Presse Citron ici) :

1. Présentez- moi votre entreprise en 5 ligne 

Appetise permet à tout internaute de commander la livraison de plats à domicile. En trois étapes:

  1. Entrez votre code postal
  2. Choisissez un restaurant et vos plats
  3. Commandez directement sur Appetise, livré en 45 min

2. Quel est votre client type ? 

Tout le monde peut se servir d’Appetise. Une chose en commun: ils ont tous faim! Nous avons aujourd’hui un mélange de particuliers qui commandent à domicile et de salariés qui travaillent tard au bureau. Mais aujourd’hui, l’on concentre le marketing surtout sur les particuliers de 20 à 35 ans.

3. Pourquoi avez-vous entrepris ? 

Ma vraie passion est la création. J’adore passer de l’idée à l’entreprise, j’adore l’execution. Je pense que c’est le plus important pour moi et que j’ai entrepris pour pouvoir faire cela tous les jours.

4. Trois difficultés rencontrées ? Trois bonnes surprises ? 

Après le lancement de l’entreprise, quand le buzz de la nouveauté commence à disparaître, il n’est pas facile de maintenir le dynamisme! Mes premiers recrutements étaient aussi compliqués. J’ai pris quelques mauvaise décisions comme nous étions pressés. Notre expansion en France, avec Appetise.fr, a été un très gros challenge.

Il y a eut beaucoup de très bonne surprises. Presque tous les jours. Par exemple, nous démarchons nos restaurants partenaires directement chez eux. Quand les premiers restaurants ont commencé à nous contacter, sans qu’on aille les démarcher, nous avons réalisé que notre service apportait une très grande valeur ajoutée. Certains articles parus à propos de l’entreprise ont été très encourageants. Et bien sûr quand on a enfin pu retirer un peu d’argent de l’entreprise!

La Patronitude

5. Quelle est votre journée type ?  

Il n’y a pas vraiment de journée type. J’ai quelques habitudes. Par exemple, dès mon réveil, je fais une petite session de mails et je me mets à jour sur la performance d’Appetise le soir précédent. De manière générale, ma matinée est consacrée aux petites taches administratives et l’après midi à la « création de valeur ».

6. Vous êtes patron, et alors ? Ca change quoi dans votre vie ? Pour vous ? Pour vos proches ? 

Tout est vraiment flexible, je pense que c’est la plus grande différence. Je peux travailler quand et où je veux. Mais cela implique que je suis tout le temps en train de travailler, tout le temps connecté.

Il y a beaucoup d’incertitude et plusieurs personnes dépendent de moi! Mais j’arrive très bien à gérer ce stress, donc je ne vois que des avantages à être entrepreneur. Je n’ai vraiment pas peur de tout perdre. Il y a une corrélation directe entre mon travail et le résultat. Pas d’excuses, si ça ne marche pas c’est de ma faute. Mais si ça marche, j’en profite directement.

Mes proches le vivent très bien. Ils sont au courant de tout ce qu’il se passe chez Appetise. J’en parle beaucoup et ils posent beaucoup de questions. Le seul problème reste que je suis tout le temps connecté, mais j’essaie de le faire discrètement et de temps en temps, j’éteins mon téléphone.

7. Quand le téléphone sonne, êtes-vous  heureux ou angoissé ?

Heureux, c’est peut-être un peu trop. Mais cela ne me gène très rarement, sauf quand je suis en moment de détente. Il faut que j’apprenne à plus l’éteindre…

Le Patron-Suisse

8. Les outils que vous utilisez tous les jours (matériels, logiciels, applications…) ? 

iPad, iPhone et Mac. Je ne peux plus travailler sans un deuxième écran. Par contre, je ne suis fan d’aucune App, je pense qu’il y a encore beaucoup à faire. En faite si, une seule, Spotify.

9. La revue de presse matinale que vous conseilleriez ? La tournée du patron

J’ai une revue bien précise avec beaucoup d’entrepreneurs et VC Anglosaxons. Je suis abonné à leurs comptes twitter. Ensuite, j’effectue toujours une petite veille concurrentielle et je lis deux trois blogs tech. Je lis surtout en Anglais car j’y trouve plus de contenu pragmatique.

10. Votre vidéo favorite du moment ? 

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nGeKSiCQkPw]

11. L’idée géniale de business du moment ?

Quand les modèles de « Subscription Commerce » ont commencé (paiement mensuel pour quelque chose livré tous les mois), j’étais un grand fan. J’avais vraiment envie d’en créer un mais pas assez de temps. Donc tous les sites du groupe BeachMint.

La blague à Tabac

12. Ta première décision en tant que président de la République ? 

La fin des 35h.

13.  Le pire cadeau jamais reçu à Noël ?

Vraiment aucune idée. Je me souviens d’avoir reçu du gel douche…

Préparer un patron à sa mesure

14. Deux conseils pour les futurs entrepreneurs ?

Le premier est d’executer son idée le plus rapidement possible, en la simplifiant le plus possible. Le plus important est de faire tester votre idée et la créativité viendra en itérations.

Mon deuxième est de ne jamais lacher. Un concept que beaucoup de personnes évangélisent en ce moment est le « fail fast ». Je ne suis pas vraiment d’accord. Je préconise plutôt « pivot fast », apprendre rapidement ce que l’on fait mal et réagir avant de n’avoir plus de cash.