Maddyness

AnimalBox lève 1,2 million d’euros pour partir à la conquête des chiens et chats européens

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

AnimalBox lève 1,2 million d’euros pour partir à la conquête des chiens et chats européens

Pepper Pepper Pepper
84 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 15 avril 2015 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Lancée en juin 2012 par Antoine Chabassol et Pierre-Henri Coustenoble (ESSEC), la startup Animalbox (qui édite Miaoubox et Woufbox) vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques Network Finances, L’Accélérateur et Europexpo. Plusieurs business angels se joignent également à ce tour de table, via Fundme et une opération de crowdfunding menée sur Anaxago.


Après une première levée de fonds de 300 000 euros en 2013 et l’annonce du rachat de Doggybox en septembre 2014, la jeune pousse – passée dans les rangs de l’Accélérateur – souhaite accélérer son développement, en France mais aussi en Europe. A ce jour, AnimalBox commercialise son offre d’abonnement mensuel à plus de 15 000 abonnés et vise l’arrivée de 35 000 nouveaux membres d’ici la fin de l’année. Distribuée en France mais aussi en Belgique, Royaume-Uni et Suisse, la box mensuelle (19,90 euros par mois) est destinée aux propriétaires de chiens et de chats. Au-delà des friandises, cette dernière contient également jouets, accessoires et produits d’hygiène qui sont spécifiquement adaptés à l’animal.

[quote]« L’expertise que nous avons construite dans le sourcing des produits et la qualité du service que nos offrons à nos abonnés tant au niveau des produits que de l’accompagnement éditorial explique le succès de notre produit et la forte rétention de nos abonnés » explique Antoine Chabassol, cofondateur d’Animalbox.[/quote]

Depuis le début de son aventure, AnimalBox propose aussi une solution de Marketing ciblé pour une dizaine de marques de l’univers animalier. En effet, la jeune pousse travaille en étroite collaboration avec notamment Hill’s, afin de leur proposer un canal de communication et de marketing adapté.

Par

Etienne Portais

15 avril 2015 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge