Maddyness

Unow lève 800 000 euros pour devenir la plateforme leader des MOOCs professionnels

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Unow lève 800 000 euros pour devenir la plateforme leader des MOOCs professionnels

Pepper Pepper Pepper
33 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 18 février 2016 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Spécialisé dans la formation digitale des entreprises avec ses MOOCs (Massive Open Online Course), Unow lève 800 000 euros auprès du fonds d’investissement News Invest, de business angels et de Bpifrance pour développer son offre.


Créée en 2013 par deux anciens étudiants de l’EM Lyon, Jérémie Sicsic et Yannick Petit, Unow est depuis devenu l’un des leaders européens de la conception, de l’animation et du déploiement de MOOCs. Forte d’une communauté de 200 000 utilisateurs, la jeune pousse souhaite passer la vitesse supérieure et vient de boucler une levée de fonds de 800 000 euros auprès du fonds d’investissement News Invest, de business angels et de Bpifrance.

200 000 utilisateurs et plus d’une centaine d’entreprises convaincus

Unow bénéficie d’un large réseau d’experts et enrichit régulièrement son offre. En parallèle de ses MOOCs, Unow a lancé en 2014 Captain SPOC (pour Small Private Online Courses), une plateforme de formations dédiées à l’entreprise qui allie formation à distance et tutorat sur des thèmes divers comme le management, les RH, la bureautique, la gestion d’entreprise etc. Elle compte aujourd’hui parmi ses clients les plus grands groupes français, comme BNP Paribas, Total ou encore Safran.

Aujourd’hui, la startup entend bien devenir la plateforme leader des MOOCs professionnels. « En misant sur une stratégie de création de contenus premiums et en maîtrisant la distribution, Unow est en position de force pour capter la valeur créée par le développement exponentiel du marché des MOOCs d’entreprise !  » , affirme Jérémie Sicsic.

Grâce à cette levée de fonds, Unow va ainsi déployer son offre, notamment à destination des PME et renforcer ses équipes avec le recrutement de chefs de projet, d’ingénieurs et de commerciaux. Un second tour de table, institutionnel, est envisagé en 2016.

Par

Anais Richardin

18 février 2016 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge