Maddyness

Les startups françaises ont levé 7,7 millions d’euros du 1er au 6 janvier 2017

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Les startups françaises ont levé 7,7 millions d’euros du 1er au 6 janvier 2017

Pepper Pepper Pepper
216 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 06 janvier 2017 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Chaque vendredi, Maddyness fait le bilan des levées fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 8 opérations ont permis de lever 7,76 millions d’euros. Découvrez également un bilan des actualités financières qui ont agité l’écosystème ces derniers jours et notre sélection de projets dans lesquels investir.

En ce début d’année 2017, l’activité n’a pas encore repris, que ce soit dans nos boites mail comme dans les fonds d’investissement. Depuis trois semaines, le nombre d’annonces a drastiquement chuté et ne se relève pas encore. Cette semaine, on dénombre ainsi 8 levées de fonds pour un montant total levé de 7, 76 millions d’euros. Sur la même période en 2016, les startups françaises avaient levé 20 millions d’euros. De là à dire que ce montant présage d’une année en berne…

Alors que le CES bat son plein à Las Vegas, on note deux levées dans le secteur de l’IoT, largement représenté au salon de l’électronique. Fenotek a bouclé un premier tour de table de 2,2 millions d’euros auprès de iSource Gestion, Turenne Capital, CAAP Création (Crédit Agricole), Provence Business Angels, l’IAD, l’accélérateur régional P-Factory et de Bpifrance pour commercialiser « Hi », son interphone vidéo intelligent. Joy, créateur d’Octopus, des montres connectées pour enfants, a annoncé avoir également levée un premier tour, d’1,5 millions de dollars, auprès d’investisseurs français et américains.

Parmi les autres levées de la semaine, ekWateur, fournisseur d’énergie collaboratif, lève 2 millions d’euros auprès d’Aster, BNP Paribas Développement et Bouygues Telecom Initiatives pour devenir une véritable alternative à EDF et Engie tandis que Big Moustache, qui avait connu quelques déboires en fin d’année et qui s’est fait connaître avec sa box de rasoirs, a finalement réussi à sortir la tête de l’eau et à lever 500 000 euros auprès de son actionnaire historique Day One Entrepreneurs & Partners (ex L’Accélérateur) et du fonds Studio, tout juste lancé par Sia Partners.

EntrepriseMontant (millions d’€)Secteur
Fenotek2.2 IoTLire l’article
ekWateur2EnergieLire l’article
Joy1.4IoTVoir le site
Big Moustache0.5E-commerceLire l’article
Matlo0.5DataVoir le site
Espaciel0.5SmartHomeLire l’article
Hardloop0.36SportLire l’article
Bnblord0.3ConsoCollabVoir le site
TOTAL7.76

 

Les actualités financière de la semaine

  • La plateforme communautaire TrainMe, spécialisée dans le coaching sportif personnalisé, vient d’annoncer l’acquisition de son concurrent BeMyCoach pour un montant non dévoilé. La startup met la main sur près de 650 nouveaux coachs sportifs qui seront désormais disponibles sur sa plateforme.
  • Alven Capital vient de lever 250 millions d’euros pour son cinquième fonds destiné au soutien des startups françaises : Alven Capital V.
  • L’Oréal vient d’annoncer avoir investi dans le fonds Partech International Venture VII géré par Partech Ventures.

Dans quel(s) projet(s) investir en ce moment ?

La plateforme collaborative d’accessoires de mode Besight est en campagne sur Ulule pour encore 8 jours.  L’idée de départ était une plateforme web de lunettes de soleil. Des jeunes designers proposent, sous forme de concours, des modèles sortant du design conventionnel. C’est ensuite la communauté d’acheteurs qui vote et qui élit son modèle préféré. Celui ci est produit en France et en série limitée. Aujourd’hui Besight a choisit de ne pas se limiter aux lunettes de soleil mais de s’étendre aux accessoires de mode en général. SOUTENIR BESIGHT

 besight

Joué est une startup bordelaise qui révolutionne la manière dont les artistes font de la musique numérique. La jeune posuse propose son premier instrument dans une campagne Kickstarter qui se termine le 15 janvier. La startup a déjà atteint son objectif de 70 000 euros. SOUTENIR JOUÉ

joue

Par

Anais Richardin

06 janvier 2017 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge