Actus#Streaming
14 mars 2017

Deezer s’allie à la Fnac pour faire le poids face à Spotify

Le service de streaming et le distributeur de produits culturels vont promouvoir leurs offres respectives auprès de leurs clients et abonnés.

C’est l’alliance de deux poids lourds français de la musique. D’un côté, Deezer, le leader national du streaming, de l’autre, le groupe Fnac, le leader de la distribution de produits culturels. Les deux entreprises ont dévoilé ce mardi un partenariat stratégique afin de développer leurs activités respectives. « Le succès de cette accélération permettra à la Fnac de devenir actionnaire de Deezer« , évoque le groupe… mais pas avant trois ans, précise Le Figaro.

Cette alliance prend principalement la forme d’offres promotionnelles croisées. Les clients de la Fnac et de Darty, que la Fnac a racheté l’année dernière, se verront ainsi proposer « des offres avantageuses d’accès aux services de Deezer » s’ils sont abonnés mais également lors de l’achat de matériel musical (enceintes, casques…) ou, de façon plus classique, de disques. C’est également via Deezer qu’ils pourront pré-écouter, sur le site de la Fnac, des disques avant de les acheter.

Mettre en avant les événements musicaux

Le partenariat concerne aussi le volet événementiel des deux enseignes, qui proposeront à leurs clients ou abonnés des offres exclusives pour les concerts dont ils sont producteurs ou partenaires via leurs marques Fnac Live et Deezer Live. Deezer doit développer un système de recommandations, intégrant à terme la géolocalisation, pour promouvoir auprès de ses abonnés les concerts distribués par la billetterie Fnac.

Shoot Production Ref #70 - This submission was created with Shoot Poduction Tool feedback.

Enfin, la Fnac trouve dans ce partenariat un moyen de remplacer son service de streaming en propre, Fnac Jukebox, dont l’arrêt est prévu « avant la fin du premier semestre 2017 ». Les clients du service actuel se verront proposer une offre dédiée pour migrer leurs contenus vers Deezer.

Deezer VS Spotify

Pour la startup française, ce partenariat est une occasion inédite d’élargir sa base d’abonnés. « Le monde physique est clairement un relais de croissance« , a souligné le Directeur général de Deezer France, Alexis de Gemini, auprès de nos confrères du Figaro. Le service de streaming avait déjà entrevu les opportunités d’un partenariat avec une entreprise disposant d’un réseau de boutiques lorsqu’il s’était rapproché d’Orange dès 2010. Le partenariat entre les deux entreprises a été prolongé jusqu’en 2018.

Spotify

Il s’agit aussi pour Deezer de pouvoir rivaliser face à son concurrent européen Spotify mais aussi face à Tidal, le service relancé en grandes pompes en 2015 par Jay-Z et à Apple Music. Or, une base d’abonnés élargie est un bon argument pour faire entrer des artistes exclusifs dans le catalogue… et ainsi attirer de nouveaux abonnés.

A relire : Les leçons de Deezer, épisode 1 : Pivots et Product/Market fit