Pops, l’app qui vous permet d’imprimer vos Boomerang

Et si les cartes holographiques que l’on trouvait dans les paquets de céréales il y a 20 ans étaient le nouveau must-have ? C’est le pari que fait Pops qui, après avoir levé 1 million de dollars et breveté sa technologie, lance officiellement son service d’impression d’images animées.

À l’heure où nos smartphones sont saturés par nos milliers de photos souvent laissées à l’abandon, les Cheerz, Lalalab, Photoweb et Printic donnent aux clichés oubliés une seconde vie, physique. Les utilisateurs sont légion et le papier recouvre sa dimension émotionnelle et symbolique. Mais la photo imprimée n’est-elle pas déjà en passe de se faire ringardiser ? C’est en tout cas la conviction des fondateurs de Pops, la nouvelle application qui permet de prendre des photos animées et de les imprimer. Oui de les imprimer, en conservant leur mouvement.

pops

À l’origine de TakeIt, une app qui permettrait d’imprimer gratuitement ses photos depuis son smartphone, Antoine Marie, Paul-Antoine Campos et Xavier Waquet comprennent en 2016 que le futur est ailleurs. Ils lèvent alors un million de dollars auprès de Kima Ventures et d’un pool d’investisseurs privés et partent s’immerger pendant six mois aux États-unis pour développer leur produit. Destination Brooklyn, le « borough » le plus vibrant de New York pour remettre la bonne vieille carte holographique au goût du jour.

Faire le lien entre les nouveaux usages numériques et le souvenir papier

« Depuis l’explosion du GIF, toutes les applications photo, et même Apple, se sont mises à proposer un format de photos animées. Il y a une grosse effervescence autour de ce format, estime Antoine Marie. Nous voulions créer un produit physique qui tienne compte de cette innovation de format.»

Subway

Avec leur équipe, ils décident alors de se pencher sur l’imagerie lenticulaire, une technique poussiéreuse mais efficace qui permet de voir une image s’animer grâce à l’utilisation d’images successives ou de séquences vidéo qui recréent -presque- la fluidité d’une vidéo ou d’un film d’animation. Le défi de Pops ? Produire des images animées à l’unité alors que les usages de cette technique, majoritairement marketing, consistent en l’impression en milliers d’exemplaires d’une seule et même image. Après plusieurs mois de R&D, ils trouvent la solution et déposent un brevet qui les protège. « Nous sommes les premiers à pouvoir transformer n’importe quelle courte vidéo en petite photo », se réjouit Antoine Marie.

Aujourd’hui, après quelques semaines de tests en sous-marin et de peaufinage, Pops est live. Le service d’impression est accessible depuis l’app Pops, qui se situe à mi-chemin entre la fonctionnalité Live d’Apple et Boomerang. Le plus ? L’utilisateur peut choisir de voir sa photo s’animer en boucle (en restant appuyé sur son écran) ou de la voir bouger au grès du mouvement de main caractéristique, de gauche à droite, qui permet de voir les cartes holographiques prendre vie. Souhaitant laisser à l’utilisateur le choix, Pops permet d’imprimer toutes ses photos animées, qu’elles aient été prise avec l’app ou avec Boomerang. 

Envie de tester Pops ? Bénéficiez de 50% de remise sur vos impressions avec le code MADDY-NESS