Maddyness

La onzième équipe du W Project à la rencontre des entrepreneurs de l’économe collaborative

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

La onzième équipe du W Project à la rencontre des entrepreneurs de l’économe collaborative

Crédits: SONY DSC
Pepper Pepper Pepper
45 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 04 janvier 2018 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Ils prendront le large dès le mois de février. Trois étudiants de l’ESCP Europe s’apprêtent à sillonner le monde pendant six mois à la rencontre d’entrepreneurs de l’économie collaborative.

Prenant la suite des Sharing Bros, des amis d’enfance partis il y a trois ans en voyage à travers le continent américain en utilisant uniquement l’économie collaborative, le cru 2018 du W Project se rendra au Brésil, en Colombie, en Argentine, au Japon, en Chine et en Nouvelle-Zélande. Dans le cadre de leurs études à l’ESCP Europe, le trio, composé d’Alexandre Romet, Bastien Peccoux et Armand d’Ambrières, va ainsi mettre un premier pied dans l’entrepreneuriat.

Après avoir séduit à la rentrée Tristan Petit, Cyriac Lefort et Olivier Sabatier, qui gèrent aujourd’hui le W Project, ils ont dû partir à la recherche des financements qui leur permettraient de partir sur la route. Une première entreprise en soi, et pas des moindres. « Nous sommes partis de notre orientation sur l’économie collaborative pour choisir nos partenaires. Il nous fallait 30 000 euros pour payer l’avion, le logement sur place, tout le matériel pour filmer, les micros, les caméras etc. Ça n’a pas été simple du tout d’aller chercher ses fonds », explique Bastien Peccoux. Si le W project jouit déjà d’une certaine crédibilité, notamment depuis que des sponsors corporate comme CIC le soutiennent, le roadshow du trio a tout de même duré quatre mois. « Nous avons envoyé notre plaquette, et notre vidéo aux acteurs potentiellement intéressés par notre projet. Après quelques discussions, nous avons proposé à nos sponsors de réaliser des missions personnalisées en échange de la somme qu’ils nous allouent », poursuit Bastien. Pour Exton notamment, l’équipe va réaliser une mission sur les FinTech. Bpifrance les a également mandatés. Et pour compléter les fonds, l’équipe a lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule.

Un voyage initiatique au coeur de l’entrepreneuriat

Depuis que le W Project a été lancé il y a 5 ans par Thomas Nanterme et Brice de Matharel, le flambeau est depuis passé entre de nombreuses mains. À chaque fois, le voyage permet aux étudiants sélectionnés pour l’aventure de partir à la rencontre d’entrepreneurs français expatriés dans différentes région du monde. Cette année toutefois, pour le onzième voyage, le postulat change. « Nous n’allons pas nous intéresser uniquement aux Français à l’étranger. Nous pensons qu’il est dommage de se limiter alors que notre sujet est celui des dynamiques socio-culturelles. Il faut donc que nous rencontrions des citoyens locaux », explique Bastien Peccoux

Autre innovation, il sera possible de suivre leur voyage grâce à une websérie que le trio a imaginé sur l’économie collaborative. Un voyage initiatique au coeur de l’entrepreneuriat qui leur permet de ne pas seulement voir du pays mais de partir également tester leur vocation. Depuis que le projet a été lancé, nombreux sont ceux qui sont revenus avec des idées plein la tête, comme Louisa Mesnard, qui  a lancé le chatbot Citron ou encore les initiateurs du projet, qui ont créé Mercurr. Tristan et Cyriac, actuels détenteurs des clés du temple W Project, s’apprêtent eux à lancer Heroes, une application mobile visant à connecter les talents aux startups à travers la vidéo. Ils publient également un livre  sur leur expérience W Project, Le Tour du Monde en 80 startups, dont les fonds iront à une association aidant à réaliser les rêves d’enfants malades. « Ce tour du monde a ouvert une nouvelle dimension dans notre vie et nous voulons maintenant contribuer au développement du W Project », confie Tristan Petit.

SOUTENIR LA TEAM SUR ULULE 

Par

Anais Richardin

04 janvier 2018 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge