Maddyness

Niort, 60 000 habitants et future capitale de l’AssurTech ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Niort, 60 000 habitants et future capitale de l’AssurTech ?

Crédits: 
Pepper Pepper Pepper
915 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 21 février 2018 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Les assureurs mutualistes, qui ont fait de Niort leur berceau depuis plusieurs dizaines d'années, lancent ce mercredi un accélérateur dédié aux startups AssurTech. Celui-ci s'ancre dans un projet plus large, Niort Tech, porté notamment par la communauté d'agglomération du Niortais, pour attirer entrepreneurs et talents du numérique.

Niort, nichée dans les Deux-Sèvres, au coeur du triangle entre La Roche-sur-Yon, La Rochelle et Poitiers, compte 60 000 habitants intramuros, 120 000 avec l’agglomération. Une ville moyenne, qui a choisi le numérique comme axe de développement. La ville officialise ce mercredi la constitution de l’association Niort Tech rassemblant la communauté d’agglomération et les grandes entreprises de la région, avec comme premier projet un accélérateur dédié aux AssurTech. En effet, Niort est depuis des années une place forte de l’assurance, avec les sièges de plusieurs assureurs mutualistes (Maaf, Maif, Macif, Groupama, IMA…), qui représentent 6% de l’activité économique locale.

À relire : Comment les assureurs réagissent-ils à l’essor des AssurTech ?

« Notre but est de faire éclore le territoire niortais, souligne Bruno Lacoste, directeur marketing et communication de Maaf Assurances et premier président de Niort Tech. Si un Uber de l’assurance doit voir le jour, nous voulons que ce soit à Niort. L’idée est d’attirer les sociétés innovantes sur le territoire pour préparer la relève entrepreneuriale. » C’est avec cela en ligne de mire que les grands assureurs mutualistes se sont entendus pour porter l’association Niort Tech. « Nous sommes plutôt en copétition qu’en compétition, sourit Bruno Lacoste. Notre objectif est de faire émerger des services complémentaires pour nos assurés, bien au-delà de l’assurance, dans des domaines comme la santé, l’aide aux seniors ou la mobilité. Et de pouvoir garder un oeil sur ce que font les startups du secteur avec la perspective d’investir.« 

«  L’assurance, ce n’est pas juste
le cocktail du droit et des maths.
Le succès provient de la manière
dont on peut rendre des services aux assurés « 

Bruno Lacoste, directeur marketing de Maaf Assurances

Together we create

Rendre visibles les initiatives pour le numérique

Niort Tech a cependant vocation à ratisser large, bien au-delà de l’AssurTech. « Nous voulons bâtir un écosystème très ouvert et l’étendre à des domaines hors assurance, comme l’industrie par exemple« , confirme Bruno Lacoste. Et l’association s’ancre en effet dans un projet plus vaste pour porter haut les couleurs du numérique à Niort et dans l’agglomération. « C’est un effet vitrine, concède Jérôme Baloge, maire de Niort et président de la communauté d’agglomération du Niortais. L’idée est de rendre visible une réalité qui n’est pas immédiatement perceptible. » L’édile souligne ainsi que la ville compte « une densité d’entreprises liées au numérique trois fois supérieure à d’autres villes de même taille » et « accueille un nombre de sièges nationaux de mutuelles ou d’industries qu’on retrouve rarement dans des villes intermédiaires« .

À relire : Angers, la ville discrète qui se rêve en berceau de l’IoT français

Pourtant, la ville n’est pas aujourd’hui reconnue comme un hub numérique et partage sa labellisation thématique FrenchTech avec Poitiers, La Rochelle et Angoulême (la French Tech Poitou-Charentes est labellisée en EdTech et Entertainment). C’est pourquoi la ville comme la communauté d’agglomération se mobilisent pour donner à l’écosystème numérique un peu plus de visibilité. « Nous lançons ce mercredi l’accélérateur mais tout un projet urbanistique se développe en parallèle, rappelle Jérôme Baloge. Un lieu totem va être ouvert et le secteur entre la gare et la place de La Brèche, à proximité de l’hypercentre, est en totale reconstruction pour provoquer la concentration des entreprises numériques dans cette zone.« 

Miser sur la formation

Niort se donne ainsi pour objectif « d’attirer des profils qui pourraient imaginer que l’innovation ne se fait qu’à Paris ou San Francisco« . Et pour rivaliser avec la capitale mais aussi avec Nantes et Bordeaux, places fortes du numérique dans l’Ouest, la ville mise notamment sur la formation pour façonner entrepreneurs et salariés du numérique dès le plus jeune âge. « Nous travaillons main dans la main avec les villes proches pour développer de nouvelles formations, s’enthousiasme Jérôme Baloge. Depuis l’an dernier, SupdeCo La Rochelle propose un MBA en marketing digital et à la rentrée prochaine, le conservatoire des arts et métiers ouvrira une filière dédiée à l’intelligence artificielle et la data.« 

À relire : Imagination Machine, l’accélérateur qui veut faire de Nantes un hub de talents internationaux

Et pour inciter les acteurs du numérique à s’implanter durablement dans la région, l’agglomération pense global en étoffant son offre d’accompagnement au-delà de l’accélérateur lancé ce mercredi. « C’est une logique de parcours d’entreprise, précise Jérôme Baloge : il faut penser à l’incubation mais aussi à un accompagnement de longue durée pour les porteurs de projets, ce qu’on développe avec le Cnam. Et nous sommes aussi mobilisés sur la question de l’éveil à l’entrepreneuriat à destination des plus jeunes en proposant avec Big « Startup toi-même », qui est ouvert aux adolescents. » Pour que Niort devienne une terre d’innovation, de 7 à 77 ans !

Par

Geraldine Russell

21 février 2018 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge