Salwa Toko nommée présidente du nouveau Conseil national du numérique

Les nouveaux membres du Conseil National du Numérique ont été dévoilés, Salwa Toko en tête. La fondatrice de l'association Becomtech reprend ainsi la main d'un CNNum mis de côté depuis le départ de Marie Ekeland, en décembre 2017.

En décembre dernier, le nouveau board du Conseil National du Numérique était dévoilé à la presse. Un choix qui n’aura pas fait l’unanimité : à peine présentés, certains des trente membres de la nouvelle composition du CNNum, en tête duquel l’essayiste Rokhaya Diallo et le rappeur Axiom, étaient pointés du doigt par plusieurs responsables politiques, obligeant Mounir Mahjoubi a demander à Marie Ekeland de revoir sa copie…. avant que cette dernière ne démissionne.

C’est désormais chose faite : le Secrétaire d’État chargé du numérique a proposé ce jour au Premier ministre les trente membres qui composeront le nouveau Conseil national du Numérique. Et c’est une femme, Salwa Toko, fondatrice de l’association Becomtech et ex-Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), qui en prendra la tête. L’information, avancée par La Tribune le 17 mai dernier, aura finalement été confirmée par Le Figaro le 28 mai au soir.

Parmi les autres membres nommés, on retrouve également Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole de Lyon, Gilles Babinet, que l’on ne présente plus, ou encore Nathalie Collin, directrice générale adjointe en charge du Numérique et de la Communication du groupe La Poste.