Maddyness

Shipup lève 1,2 million d’euros pour faciliter le suivi des colis livrés par les e-commerçants

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Shipup lève 1,2 million d’euros pour faciliter le suivi des colis livrés par les e-commerçants

Pepper Pepper Pepper
3468 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 26 juin 2018 / 18H00 - mis à jour le 26 juin 2018

Lancée en 2016, Shipup a convaincu Kima Ventures et plusieurs business angels de renom, dont plusieurs clients, de prendre une participation au capital.

C’est une entreprise qui avait décidé de « bootstrapper » depuis le départ. À ses débuts, Shipup n’avait pas les mêmes armes que nombre d’autres startups pour se lancer : « nous n’avions que très peu de fonds propres parce que nous étions étudiants et nous ne voulions pas lever en seed pour ne pas diluer« , se rappelle Romain Ogiela, l’un des cofondateurs. De quoi motiver les étudiants devenus entrepreneurs à trouver rapidement un modèle pérenne, une anomalie dans l’univers des jeunes pousses.

Les contrats s’enchaînent et l’entreprise développe « une bonne capacité d’autofinancement« , jusqu’à atteindre la rentabilité au printemps dernier, à peine plus d’un an après son lancement. Au départ plébiscitée par les petits e-commerçants, la solution de Shipup a successivement convaincu Chantelle ou Camif ameublement. De quoi se faire un nom dans un secteur très disputé.

Lever dans de bonnes conditions

L’effet boule de neige a amené la société à boucler une levée de fonds, 18 mois après le lancement de sa solution. « On n’a pas beaucoup de dépenses et on n’a surtout pas le couteau sous le gorge donc c’était le moment de négocier de bonnes conditions pour lever sereinement« , précise Romain Ogiela. L’entreprise a rassemblé 1,2 million d’euros auprès de Kima Ventures et de plusieurs business angels de renom, dont Jacques-Antoine Granjon. Parmi les investisseurs, on trouve aussi plusieurs entrepreneurs à la tête de sociétés clientes de Shipup, qui ont été convaincus de l’utilité de la solution : Le Petit Ballon ou Cheerz, par exemple.

Prochaine étape pour la jeune pousse, accélérée dans la structure portée par Zendesk, qui a développé un système de suivi de colis se greffant sur les solutions d’une quarantaine de transporteurs pour permettre aux e-commerçants de gérer le suivi de livraison de leurs entrepôts jusqu’à destination : l’international. Les clients étrangers représentent déjà plus d’un tiers des revenus de l’entreprise. Cette première levée doit permettre à Shipup d’accélérer son développement hors frontières françaises et d’étoffer sa gamme de fonctionnalités pour améliorer l’expérience client.

Par

Geraldine Russell

26 juin 2018 / 18H00
mis à jour le 26 juin 2018

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge