Maddyness

Les startups françaises ont levé 41 millions d’euros du 1er au 7 septembre 2018

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Les startups françaises ont levé 41 millions d’euros du 1er au 7 septembre 2018

Pepper Pepper Pepper
3616 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 07 septembre 2018 / 12H32

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 13 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 41 millions d’euros.

Les SpaceTech mettent les startups en orbite

Montant
41,4
nb d'opérations
13

C’est la rentrée et investisseurs comme entrepreneurs n’ont pas raté le rendez-vous. Avec pas moins de 13 opérations annoncées ces derniers jours, cette semaine s’est révélée chargée en actualités financières. Au total, ce sont 41,4 millions d’euros qui ont été rassemblés par les startups françaises.

Shine a réalisé le tour de table le plus important, avec 8 millions d’euros glanés auprès de XAnge, Daphni et de plusieurs business angels. L’opération doit permettre à la jeune pousse d’enrichir son produit pour développer, à terme, un écosystème complet de services pour les freelances et la gestion de leur activité.

La Fintech est talonnée par UnSeenLabs et ses 7,5 millions d’euros investis par Definvest, Nexeya et Breizh Up. Cette opération financière est renforcée par les liens étroits que la startup de la SpaceTech entend nouer avec ses investisseurs, notamment la direction générale de l’Armement qui cogère le fonds Definvest. « Nous avons maintenant les moyens de déployer opérationnellement notre solution, et de fournir rapidement nos données à nos premiers clients« , se sont réjoui les fondateurs d’UnSeenLabs.

Enfin, Planity se hisse sur la troisième marche du podium grâce à une levée de 6 millions d’euros réalisée auprès d’Alven Capital, Alto Invest et bpifrance. Ce tour de table permettra à la plateforme de prise de rendez-vous dans les centres de beauté de déployer son service dans toute la France en ouvrant de nouvelles villes.

Avec deux opérations annoncées cette semaine (UnSeenLabs et Exotrail), les SpaceTech se distinguent en cette rentrée ! Les technologies marketing font elles aussi leur effet avec le même nombre de représentantes (PriceMoov et Upfluence), signe que l’été n’a pas entamé leur dynamisme. Enfin, le fait est suffisamment rare pour être souligné : l’écosystème francilien constitue l’écrasante majorité des levées de la semaine, avec seulement trois représentantes régionales (UnSeenLabs à Rennes, Upfluence à Lyon et Velco à Nantes) sur treize levées.

Shine
#Fintech
XAnge, Daphni et business angels
8M€
UnSeenLabs
#SpaceTech
Definvest, Nexeya et Breizh Up
7,5M€
Planity
#BeautyTech
Alven Capital, Alto Invest, bpifrance
6M€
Exotrail
#SpaceTech
360 Capital Partners, Irdi Soridec Gestion, la SATT Paris-Saclay, bpifrance et business angels
3,5M€
PriceMoov
#MarTech
Global Founders Capital, Kima Ventures et La Financière Saint James
3M€
Upfluence
#Martech
ISAI et French Partners
3M€
Velco
#IoT
Go Capital, 3CIE, Pays de Loire Participation, Naeil Venture, Mirai Venture et business angels
3M€
DeuxièmeAvis
#Medtech
Investir & +, Citizen Capital et Colam Impact
2,5M€
InMemori
#Média
La Financière de l'Echiquier, Bpifrance, Kima Ventures, The Refiners, business angels
2,5M€
Adok
#RH
WaterStart et business angels
1M€
GarantMe
#AssurTech
Bpifrance et business angels
800K€
Coding Days
#EdTech
Bpifrance
0,6M€
Teranga
#Medtech
Extens et bpifrance
NC

Autres actualités financières

  • Superprof rachète la startup britannique The Tutor Pages
  • GuesttoGuest acquiert la plateforme espagnole d’échanges de maison Knok
  • GO CAPITAL Amorçage II vient de réaliser son second closing à hauteur de 70 millions d’euros

Dans quel projet investir ?

CoMove est une application qui permet de trouver des partenaires sportifs pour des sports individuels (course, vélo) ou collectifs (tennis, volley, handball, basket, football). Si la plateforme facilite les échanges et rencontres entre sportifs pour favoriser l’entraînement, elle doit à terme permettre de réserver des infrastructures.

Par

Geraldine Russell

07 septembre 2018 / 12H32
mis à jour le 07 septembre 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge