Maddyness

Cap Digital dépoussière le secteur de la formation à l’innovation avec Cap Digital Campus

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Cap Digital dépoussière le secteur de la formation à l’innovation avec Cap Digital Campus

Pepper Pepper Pepper
6350 - on fire  |  
Comments
Par Maddyness, avec Cap Digital - 23 octobre 2018 / 08H00

Après 12 ans d’existence et fort de plus de 1000 adhérents, 120 experts et 40 collaborateurs, Cap Digital, pôle européen de la transition numérique et écologique de l’économie et des territoires, se lance dans le vaste monde de la formation professionnelle avec son “Cap Digital Campus”. Le point sur cette école de l’innovation qui met les doers à l’honneur avec Lola Laurent, Responsable des activités Formation de Cap Digital.

Innovation, accélération, transformation, formation : Cap Digital confirme sa mission première d’accompagner au mieux les acteurs français de l’innovation et lance en cette rentrée 2018/2019 sa toute première offre de formations. Avec plus de 1000 entreprises et organisations de l’innovation numérique adhérentes, les expertises sont nombreuses et les synergies attendues par tous pour renforcer la dynamique collective du pôle de compétitivité. “Il était important pour nous de créer une véritable occasion de rencontre et d’échange de compétences entre les entrepreneurs qui disposent d’une expertise et les apprenants qui ont ce besoin d’apprendre pour développer leur business”, souligne Lola Laurent à propos de la genèse du campus.

“ Avec Cap Digital Campus, nous proposons le transfert de compétences entre les doers (celles et ceux qui font l’innovation) et celles et ceux qui souhaitent se former sur les technologies émergentes et les usages innovants”

Lola Laurent

Une implication historique pour l’éducation et la formation

Il y a plus de deux ans et demi déjà, Cap Digital lançait EdFab, un lieu de 350m2 au sein de la Maison des Sciences de l’Homme, à la Plaine Saint-Denis, dédié à la promotion de l’innovation dans l’éducation, la formation et la transformation des métiers, et s’attaquait ainsi à la question de la transmission des savoirs. “Notre implication dans le domaine de l’éducation et de la formation était déjà très forte au sein du collectif Cap Digital, avec EdFab, elle s’est structurée et dotée d’un « bras armé » à la hauteur de nos ambitions », précise Lola Laurent. Le lieu, ouvert à tous, permet aux entreprises et citoyens de se retrouver pour découvrir, apprendre et expérimenter les dernières innovations dans les domaines de l’éducation et de la formation.. Entre autres actions, Cap Digital organise avec EdFab une vingtaine d’événements, dont les Meetups mensuels EdFab pour découvrir les métiers du futur ou encore How I met My Startup, une journée durant laquelle les plus belles start-up d’Île-de-France ouvrent leurs portes aux étudiants et apprenants curieux d’en savoir plus sur les métiers et l’univers de travail de ces entreprises innovantes (et pourquoi pas, y décrocher un stage ou un job dans la foulée).

 

A lire aussi

C’est donc naturellement que Cap Digital a souhaité renforcer son programme et proposer une offre plus poussée autour de la formation.

Un programme pensé autour de trois axes

Une enquête a été lancée, il y a de cela quelque mois, pour analyser la proposition actuelle de Cap Digital et identifier les thématiques clés sur lesquelles il devenait pertinent de développer des sessions de formation plus abouties. 110 réponses qualitatives leur ont permis de construire un programme pédagogique autour de 15 thématiques et d’aller chercher les 14 entrepreneurs et experts proches du pôle pour les animer. Au programme des formations du Cap Digital Campus : développer sa stratégie data, découvrir les opportunités offertes par la blockchain, innover par le design thinking, s’inspirer de la culture tech des startups, construire son tout premier chatbot, produire une stratégie digitale marketing, etc. Le programme s’articule autour de trois grands parcours, avec pour chacun une session généraliste introductive (1h30 et une cinquantaine de personnes) et une série de sessions spécialisées (3h30 et 12 personnes maximum) :

  • la culture de l’innovation,
  • l’intelligence artificielle,
  • la data. 

Un programme pédagogique en phase avec les réalités terrain

Et quand on demande à Lola Laurent ce qui différencie leur programme de formations de celles que l’on retrouve aujourd’hui sur le marché portées par des acteurs historiques – CEGOS, Demos etc. – sa réponse est claire : la différence se fait sur le profil des formateurs. “Contrairement à certains de nos concurrents qui travaillent généralement avec des profils académiques ou des formateurs professionnels, nos formations sont dispensées par des personnes du terrain qui traitent la problématique dans leur quotidien en tant qu’entrepreneur. Leurs formations sont donc toujours d’actualité et leur expertise mise à jour continuellement.” Par exemple, la formation “Data storytelling et Dataviz : comment donner vie aux données ?” est animée par Samya Barkaoui, Head of Data de Toucan Toco, la startup française proposant des solutions de reporting et de datastorytelling.

Cette approche opérationnelle, associée à une pédagogie axée sur le partage d’expérience (beaucoup d’ateliers notamment) s’éloigne des formats uniformisés des formations traditionnelles. Proche du coaching de projet, les formations conçues par Cap Digital se veulent être un facilitateur d’échanges qui s’inscrivent facilement dans les emplois du temps chargés des C-Level auxquelles elles s’adressent (directions générales, directions/responsables innovation, stratégie, marketing, DSI et DRH de PME, ETI, EPIC) et surtout, leur permet de disposer des éléments essentiels pour se mettre rapidement en action et lancer un projet innovant ou un processus « culturel » de transformation de son organisation.

Quant à la capacité des experts à être formateurs (compétence qui n’est pas donnée à tout le monde), Lola Laurent nous explique que ces derniers ont tout d’abord été sélectionnés pour leur fibre pédagogique et leur envie de transmettre. Ils ont également été accompagnés par les équipes de Cap Digital pour construire chacun des programmes du Campus, trouver les supports de formation adéquats ou encore la méthodologie pédagogique qui correspond à leur personnalité.

La formation, une vitrine pour les membres du pôle

Avec ce campus, Cap Digital n’envisage cependant pas de devenir un mastodonte de la formation. “Nous voulons plutôt être une plateforme de transfert de compétence entre nos membre et recenser toutes les formations qui existent chez certains membres du pôle pour proposer aux apprenants du Cap Digital Campus de poursuivre l’apprentissage avec d’autres acteurs : les écoles du numérique, les grandes écoles, les startups et PME qui ont une activité de formation”, précise Lola Laurent.

Maddyness, partenaire média de Cap Digital.

Par

Maddyness, avec Cap Digital

23 octobre 2018 / 08H00
mis à jour le 26 octobre 2018
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge