Décryptage#MaddyMoney
9 novembre 2018

Les startups françaises ont levé 37 millions d’euros du 3 au 9 novembre 2018

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 10 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 37 millions d’euros.

Montant
37,45
Nombre d’opérations
10
Tous les vendredis, l'actu financières des startups dans votre boîte mail

L’écosystème rebondit après une toute petite première semaine de novembre. Avec une dizaine d’opérations, la semaine retrouve les normales de saison et les 37,45 millions d’euros levés en témoignent. Un chiffre cependant gonflé par la levée de 15 millions d’euros bouclée par Phenix, qui cristallise donc près de la moitié du montant total levé.

My Jolie Candle, qui commercialise des bougies contenant un bijou, se classe deuxième avec une opération de 7 millions d’euros réalisée auprès d’Entrepreneur Venture et de plusieurs business angels. Ce financement doit permettre de soutenir les trois grands axes stratégiques de la startup : l’internationalisation, la diversification des produits et le développement d’un réseau de boutiques en propre.

Et c’est un duo qui grimpe sur la troisième marche : Adionics et Loisirs Enchères qui ont chacun levé 4 millions d’euros.

La Smart Industry s’est distinguée cette semaine avec deux opérations (Adionics et Ecolog Innovation), alors que les autres levées se sont réparties entre divers secteurs (medtech, mobilité, retail…). Côté géographique, c’est Lille qui émerge avec deux opérations également (Parkki et Ecolog Innovation), tandis que le Grand Ouest en compte trois mais disséminées dans différentes métropoles (My Jolie Candle à Nantes, Loisirs Enchères à Bordeaux et Naïo Technologies à Toulouse).

Autres actualités financières

  • Criteo rachète l’Américain Manage.com
  • La plateforme de location de bateaux SamBoat est rachetée par le groupe Dream Yacht Charter
  • Smart Angels cesse ses activités de corwdfunding pour se concentrer sur sa plateforme de gestion des titres non cotés
  • Les mobile wallets de Gowento passent sous la coupe de Splio
  • Klaxoon signe un partenariat avec Microsoft qui garantit l’interopérabilité de leurs outils

Dans quels projets investir ?

MainBot est un robot compagnon éducatif, ludique et attachant pour les enfants. Au travers d’interactions et de jeux sur tablettes, l’enfant peut par exemple apprendre de manière intuitive à programmer les comportements du robot. D’autres jeux éducatifs tirent parti des nombreux capteurs embarqués dans le robot. Objectif ? 500 000 euros.

Soutenir MainBot