Décryptage#MaddyMoney
25 janvier 2019

Les startups françaises ont levé 121 millions d’euros du 19 au 25 janvier 2019

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 13 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 121 millions d’euros.

Montant
121,65
Nombre d’opérations
13
Tous les vendredis, l'actu financière des startups dans votre boîte mail

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que 2019 connaisse sa première semaine au-delà des 100 millions d’euros levés ! La quatrième semaine de l’année aura été la bonne : avec 121,65 millions d’euros rassemblés, l’écosystème frappe (déjà) un grand coup. Et si Wynd dope forcément les statistiques, c’est une pluie d’opérations supérieures à cinq millions qui a surtout permis d’atteindre un tel total en seulement 13 tours de table.

En effet, la startup parisienne Wynd, qui a développé des solutions pour commerçants, a bouclé une opération de 72 millions d’euros auprès de Natixis, Sofina et BNF Capital. La jeune pousse s’offre le luxe de nouer un partenariat commercial avec le premier, rendant ainsi ses solutions interopérables avec celles développées par Natixis. Wynd met désormais le cap sur l’Europe, à commencer par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.

La structure d’accompagnement à l’innovation Schoolab arrive deuxième avec une levée de 10 millions d’euros, soutenue par le fonds French Tech Accélération et plusieurs business angels de renom. La structure vise, elle, à renforcer son implantation dans la Silicon Valley et à ouvrir 5 nouveaux lieux en France d’ici 2020.

Enfin, l’Edtech Teach On Mars a réalisé un tour de table de 7 millions d’euros auprès d’Omnes, Région Sud Investissement et de ses investisseurs historiques. L’opération lui permettra de nouer davantage de partenariats avec des fournisseurs de contenus pédagogiques ”mobile first”.

Le retail et l’Adtech sont particulièrement en forme cette semaine, avec deux levées pour chacun des secteurs (Wynd et Keetiz pour le premier, Admo.tv et BAO pour le second). Il faut noter que seulement deux opérations étaient inférieures à 3 millions d’euros, ce qui dénote d’une augmentation des montants, y compris en seed.

Autres actualités financières

  • Credit.fr acquiert la plateforme de crowdfunding immobilier Homunity
  • La société américaine Narvar fait l’acquisition de la startup française Kronos Care
  • Knotel rachète Deskeo, spécialistes des bureaux flexibles pour entreprises
  • AXA Venture Partners (AVP) boucle un closing de 150 millions de dollars pour son second fonds early stage
  • NeoNotario signe un partenariat avec Leboncoin et Immonot pour faciliter la mise en relation avec un notaire
  • Mérieux NutriSciences et Crystalchain concluent un partenariat pour assurer la traçabilité dans l’industrie alimentaire
  • La Winetech Matcha va développer un service de cartes de vins sur mesure pour Promocash
  • Fenotek noue un partenariat avec Nuki pour faciliter les livraisons
  • KAZoART noue un partenariat avec la plateforme de leasing d’oeuvres d’art Bail Art

RIP

Preuve s’il en est qu’une levée de fonds n’est pas synonyme de succès, la startup Holi, qui avait rassemblé 800 000 euros sur Kickstarter pour son réveil intelligent, a mis la clé sous la porte. En toute discrétion : comme l’a repéré Numerama, les site web, réseaux sociaux et service après-vente d’Holi ont tout simplement disparu, laissant les consommateurs qui attendaient de recevoir leur produit sur le carreau. La société a été déclarée en liquidation judiciaire.