Maddyness

Antescofo lève 4 millions d’euros pour se mettre au diapason chinois

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Antescofo lève 4 millions d’euros pour se mettre au diapason chinois

Pepper Pepper Pepper
3374 - piping hot  |  
Comments
Par Antoine Boudet - 19 février 2019 / 07H30

La startup parisienne Antescofo, connue notamment pour l'application dédiée à la pratique de la musique classique Metronaut, vient de lever quatre millions d’euros pour s’attaquer au marché international et continuer à développer des produits innovants.

Startup créée à huit mains par Laurent Tran Van Lieu, Arshia Cont, José Echeveste et Philippe Cuvillier en 2016, Antescofo s’apprête à monter en gamme. En effet, l’entreprise vient d’officialiser une levée de quatre millions d’euros bouclée auprès de daphni et de OneRagtime, qui accompagnent les startups dans leur croissance européenne. Différents buisness angels ont également participé à l’opération, à l’instar de Nobuyuki Idei (PDG de Quantum Leaps Corporation), Yann LeCun (responsable scientifique de l’IA Facebook et professeur à l’Université de New York), Sophie Gasperment (directrice de conseil d’administration de The Body Shop) et Thibault Viort (directeur New Businesses, AccorHotels Group).

Cette opération doit notamment servir à financer les ambitions internationales de la jeune pousse. « Les nouveaux fonds permettront de renforcer notre position d’acteur innovant dans l’industrie musicale, de nous développer à l’international, notamment en Chine, et contribueront à élargir le catalogue d’accompagnements de Metronaut afin de satisfaire nos utilisateurs« , déclare le PDG d’Antescofo, Laurent Tran Van Lieu.

La startup française n’en est pas à sa première réussite : avec 160 000 téléchargements, l’application Metronaut s’était déjà fait remarquer. Elle permet aux musiciens et chanteurs de jouer de la musique en étant accompagnés d’orchestres et de pistes d’accompagnement qui vont adapter un contenu de haute qualité à leur interprétation en temps réel. L’intelligence artificielle de la solution adapte le tempo de la musique ou retarde le début de l’enregistrement en fonction de la performance du musicien. Des fonctionnalités qui ont conquis aussi bien des professeurs de musique que des étudiants et professionnels du secteur.

Par

Antoine Boudet

19 février 2019 / 07H30
mis à jour le 18 février 2019
Articles les plus lus du moment

Haroun : "On est en train de devenir des abrutis finis"

Technologies
Par Anais Richardin - 14H00mardi 16 juillet 2019
Next

7 métiers encore inconnus que vous exercerez peut-être demain

Business
Par Céline Deluzarche - 12H00vendredi 05 juillet 2019
Next

8 startups qui permettent de réduire vos coûts grâce au collaboratif

Business
Par Maddyness, avec MMA - 08H00mardi 02 juillet 2019
Next

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 09H00mercredi 10 juillet 2019
Next

Mybus lève 2,4 millions d’euros pour faciliter l’utilisation des transports en commun

Finance
Par Maddyness, avec EDF Pulse Croissance - 12H00mardi 02 juillet 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge