24 avril 2019
24 avril 2019
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
6479

The Swenson house élargit son offre et s'ouvre à la clientèle touristique

Connu pour son offre adressée aux digital nomads et à tous les entrepreneurs qui souhaitent bosser les pieds dans l'eau, The Swenson House se lance dans l'hôtellerie plus traditionnelle et ouvre un nouvel établissement qui accueillera les entrepreneurs, mais aussi les touristes.
Temps de lecture : 3 minutes

The Swenson house passe la seconde. La " surf house ", située à Audierne sur la côte bretonne, ne proposait jusqu’ici à ses visiteurs qu’un espace de travail situé au bord de l’océan. L’offre, déjà sympathique dans sa première version, propose des workshops, des conférences et des retraites dans le but " de favoriser la créativité et réinventer sa façon de travailler ". Elle s’étoffe dorénavant avec l’acquisition du premier hôtel Swenson qui ouvrira ses portes fin 2019, à 500 mètres du workspace.

L’espace de coworking dispose de 25 bureaux et de trois salles de réunion, la plus grande pouvant rassembler jusqu’à 50 personnes, mais jusqu’à maintenant The Swenson House n’avait pas de chambres et proposait une sélection d’hôtels et de maisons d’hôtes situés à proximité. Kevin Le Goff, cofondateur de Swenson Global, a décidé d’incorporer sa propre solution d’hébergement. " Notre idée est simple, explique l’entrepreneur, nous voulons créer des lieux de vie inspirants, en contact direct avec l’océan. Nous pouvons maintenant proposer une offre plus globale incluant hôtel, restauration, workspace, en ciblant toujours notre communauté composée de cette nouvelle génération de créatifs et de sportifs fans d’outdoor ". En plus des entrepreneurs, The Swenson house souhaite également faire venir des artistes en résidence en intégrant un studio d’enregistrement, mais pas seulement. L’hôtel sera ouvert à tous, avec la volonté affichée d’attirer également des touristes " plus classiques ".

10 hôtels d’ici 2023

Si cela peut ressembler à un pivot dans le business model de la startup, Kevin Le Goff préfère parler de " glissement ". " Nous avons commencé notre aventure avec un workspace pour valider le modèle, voir si on pouvait amener des gens chez nous, retrace le cofondateur de The Swenson house, maintenant qu’on a pu constater que cela fonctionne on passe à la phase deux et on intègre l'hôtellerie. " L’entrepreneur compte d’ailleurs toujours sur sa clientèle B to B pour remplir les périodes creuses de l'hôtellerie de vacances.

Avec ce nouveau positionnement, The Swenson House vise une croissance rapide. " On veut ouvrir 10 hôtels d’ici 2023 ". Le modèle sera systématiquement le même : de taille humaine (entre 20 et 50 chambres), avec des tarifs compris entre 120 et 180 euros la nuité, des cours de surfs et de yoga et surtout les pieds dans l’océan. Après l’ouverture de l’établissement d’Audierne en 2019 suivra un suivant aux portes de Lisbonne en 2020, puis un troisième dans le sud-ouest de la France et un autre qui devrait prendre racine en Baie de Somme.

Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.