Maddyness

Hyperlex, la solution de gestion de contrats, lève 4 millions d’euros

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Hyperlex, la solution de gestion de contrats, lève 4 millions d’euros

Pepper Pepper Pepper
2940 - trending  |  
Comments
Par Antoine Garbay - 12 juin 2019 / 07H30

Afin d’éviter les oublis de dates d’échéance ou de renouvellement de contrat et de libérer les salariés de tâches rébarbatives, la legaltech a développé une plateforme intelligente et intuitive.

La gestion des contrats est une activité chronophage s’il en est. Pour libérer l’humain de cette tâche peut valorisante, Hyperlex, une Legaltech fondée en septembre 2017 par Alexandre Grux (CEO) et Alexis Agahi (CTO), s’est positionnée sur la gestion et l’analyse de contrats grâce à l’intelligence artificielle.

A lire aussi

Faisant le triple constat que plus de 40 % des entreprises ne maîtrisent pas les éléments clés de leurs contrats, comme les dates d’échéance et de renouvellement, engendrant ainsi des surcoûts ou mêmes des contentieux, qu’une réglementation change en moyenne toutes les 10 minutes dans le monde, obligeant ainsi à une veille très poussée et que 83 % des opérationnels trouvent les processus contractuels inadaptés, la startup a décidé de développer une plateforme visant à faire gagner du temps aux directions juridiques et achats, mais également aux cabinets d’avocats et aux études de notaires.

Renforcer la technologie en intelligence artificielle

La solution SaaS éditée par Hyperflex comprend un espace sécurisé et centralisé de stockage et de partage de documents, des fonctions de recherches simples pour retrouver n’importe quel contrat, clause ou condition contractuelle (y compris dans des documents scannés), un système de gestion des échéances avec alertes automatiques, la génération de synthèses des informations contenues dans les contrats et des analyses issues des données contractuelles facilitant la prise de décision notamment dans les phases de négociation.

Après avoir déjà levé un million d’euros en 2018 et réussi à convaincre des clients comme Rakuten, la Chambre des Notaires de Paris, Zadig & Voltaire ou encore l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), la jeune pousse vient de boucler un second tour de table de quatre millions d’euros auprès du fonds Elaia, d’Axeleo Capital et de ses investisseurs historiques ISAI Venture et Kernel Investissements. « Cette levée de fonds va nous permettre de renforcer notre technologie en intelligence artificielle et de soutenir le développement commercial d’Hyperlex », commente Alexandre Grux.

Par

Antoine Garbay

12 juin 2019 / 07H30
mis à jour le 11 juin 2019
Articles les plus lus du moment

Avec PinkJobs, recrutez des femmes et faites des économies !

Finance
Par Anais Richardin - 16H47mardi 05 novembre 2019
Next

Pourquoi le perfectionnisme est l'ennemi de la productivité

Entrepreneurs
Par François Thibault - 19H00vendredi 01 novembre 2019
Next

Le redressement judiciaire, rempart au fail ?

Finance
Par Maddyness, avec Google - 07H05mardi 12 novembre 2019
Next

L’esprit startup dure 3 ans

Entrepreneurs
Par Cedric Mao, cofondateur de Fly The Nest - 08H00vendredi 01 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge