Maddyness

Début d’année tout en douceur pour l’écosystème avec 7 tours de table seulement

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Début d’année tout en douceur pour l’écosystème avec 7 tours de table seulement

Pepper Pepper Pepper
4247 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 10 janvier 2020 / 14H34

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 7 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 48 millions d’euros.

Faux départ ?

Montant
48,25
nb d'opérations
7

Les startups françaises se préparent pour le marathon des levées de fonds que constituera l’année 2020. Et force est de constater que le rythme devrait s’intensifier puisque le départ est plutôt lent. Avec seulement 7 opérations annoncées depuis le début de l’année, la moisson est riquiqui. Faux départ ? N’allons pas jusque-là : avec 48,25 millions d’euros récoltés, la bourse est cependant bien remplie ! L’écart entre le ticket moyen (6,8 millions d’euros) et médian (4 millions) illustre bien le fait que les (quelques) levées recensées se situent dans une gamme très large.

En effet, le total est dopé par le beau tour de table d’Alderaan Biotechnology, qui a engrangé 18,5 millions d’euros auprès d’Advent France Biotechnology (AFB) et Medicxi. Cette opération financière doit permettre de finaliser le développement préclinique du premier programme thérapeutique de la startup, dont la première phase clinique est prévue pour 2022 ; mais aussi de valider le potentiel thérapeutique du deuxième programme, afin d’en débuter le développement.

Deuxième levée à dépasser les 10 millions d’euros cette semaine, celle de Naïo Technologies, qui a rassemblé 14,5 millions d’euros grâce au soutien de Bpifrance, Capagro, Demeter et Pymwymic. L’objectif de cette opération financière est double : structurer l’entreprise et se développer à l’international, notamment aux États-Unis. Lire l’article

Enfin, la Medtech Novadiscovery se classe troisième avec un tour de table de 5 millions d’euros, réalisé auprès de Debiopharm Innovation Fund. De quoi permettre à la Medtech de faire évoluer sa technologie de prédiction de l’efficacité des candidats médicaments vers un logiciel SaaS de simulation d’essais cliniques ; mais aussi élargir son spectre thérapeutique, pour l’instant concentré sur les cancers.

Alderaan Biotechnology
#Biotech
Advent France Biotechnology (AFB) et Medicxi
18,5M€
Naïo Technologies
#Agritech
Bpifrance, Capagro, Demeter et Pymwymic
14M€
Novadiscovery
#Medtech
Debiopharm Innovation Fund
5M€
Hivency
#Martech
Alliance Entreprendre, Pauline Duval et business angels
4M€
Shipfix
#Transport
Kima Ventures, Bpifrance, Idinvest Partners et The Family
4M€
PKVitality
#IoT
Beurer GmBH
2,25M€
Whympr
#Sport
Investisseurs particuliers via Sowefund
500K€

Autres actualités financières

Financement de la dernière chance pour Molotov. Comme l’a révélé cette semaine La Lettre A, Molotov a bénéficié l’été dernier d’un plan de financement d’urgence. Pas moins de 40 millions d’euros ont renfloué les caisses : 30 millions ont été apportés par Xavier Niel et 10 millions par Idinvest Partners, chacun détenant désormais environ 40% du capital de l’entreprise. Depuis ses débuts, l’entreprise cumule les pertes – elles s’élevaient à 53 millions d’euros fin 2018 – et une procédure d’alerte avait été lancée par le commissaire aux comptes dès le printemps 2018. Ce refinancement est donc celui de la dernière chance pour la startup qui doit trouver un moyen de remonter la pente.

Dejbox passe sous le pavillon de Carrefour. C’est un grand pas dans le développement de Dejbox ! La cantine en ligne fondée en 2015, qui permet de se faire livrer son déjeuner sur son lieu de travail, est rachetée par Carrefour, qui a acquis 60% du capital. Cette opération doit permettre à la startup d’accélérer son déploiement en France et de monter en puissance dans le B2B, afin que les entreprises puissent prendre en charge une partie du prix du déjeuner de leurs salariés grâce à un compte dédié. « Nous avons fait le choix stratégique de nous adosser à Carrefour car nous sommes convaincus qu’il s’agit du meilleur partenaire pour nous permettre de poursuivre le plan ambitieux de développement de Dejbox », affirment Adrien Verhack et Vincent Dupied, co-fondateurs de Dejbox. De son côté, Amélie Oudéa-Castera, directrice exécutive E-commerce, Data et Transformation Digitale du groupe, estime que « cette acquisition, qui reflète la volonté de Carrefour de devenir le leader du e-commerce alimentaire, est stratégique. Elle va nous permettre d’étendre notre clientèle aux salariés des TPE-PME, et d’investir le segment en forte croissance de la “food delivery” avec une offre axée sur la qualité et accessible à tous ».

Karamel rachète le chatbot Hello Marcel. Mariage d’amour autant que de raison pour la startup Karamel et le chatbot Hello Marcel. La première propose de trouver et réserver des activités pour les enfants dès la naissance tandis que le second s’est spécialisé dans la recherche d’activités sur-mesure pour les enfants et les familles parisiennes. Karamel s’offre donc les 25 000 adhérents du chatbot, qui viennent ainsi renforcer de manière conséquente sa propre communauté de 20 000 parents. “Après deux ans d’existence, nous sommes ravies de voir Hello Marcel rejoindre un service qui lui correspond et qui permet la continuité de ce que nous avons construit”, se réjouissent Marie-Anne Decaux et Sandrine Thery, cofondatrices du chatbot. Une alliance qui doit également permettre à Karamel de monter en puissance dans un secteur en plein essor. “Nous avons vu, rien que sur ces derniers mois une ouverture significative de nouveaux lieux pour les 0-6 ans, dans une proportion bien plus importante que ceux dédiés aux enfants plus âgés. Une évolution concomitante à notre arrivée auprès des Parisiens qui nous permet de nous inscrire parfaitement dans cette nouvelle dynamique”, précisent ainsi Clémence Coursimault et Clémentine Guyon, cofondatrices de la jeunes pousse.

Cosmo Connected signe un partenariat avec Toyota. Cosmo Connected s’est allié au constructeur Toyota pour distribuer au Japon ses produits dédiés à la sécurité routière. L’entreprise, qui était présente au CES cette semaine, mise sur les partenariats de ce type pour développer sa présence internationale.

La technologie d’Energysquare sera intégrée aux ordinateurs Lenovo. Energysquare planche sur une technologie de recharge de batterie par conduction qui a intéressé Lenovo. Le fabricant d’ordinateurs l’intégrera dans certains de ses PC et distribuera également les adaptateurs que la startup met au point pour rendre davantage d’appareils compatibles. Lire l’article

Par

Geraldine Russell

10 janvier 2020 / 14H34
mis à jour le 10 janvier 2020
Articles les plus lus du moment
Nos derniers articles

Les développeurs, divas des temps numériques ?

Business
Par Clément Sorel, Recruteur IT chez Zenika - 15H14jeudi 02 juillet 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge