Actus#EnBref
4 février 2020

3 informations pour bien commencer la journée : Beyond Meat, Maif Avenir et Hook

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Beyond Meat, Maif Avenir et Hook.

Les produits Beyond Meat arrivent dans les enseignes du groupe Casino

Le groupe Casino va vendre les burgers et les saucisses à base de végétaux de la startup vegan américaine Beyond Meat, dans ses 500 magasins en France, sous enseigne Monoprix, Franprix, Géant et Casino Supermarchés, annonce-t-il vendredi. Déjà servi dans trois restaurants parisiens spécialisés dans le hamburger gourmet – PNY, Rosaparks, et Steak & Shake -, ce burger sans viande sera commercialisé à compter de lundi par Casino, après avoir fait un « démarrage réussi » en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, dans des chaînes de supermarchés telles qu’Albert Heijn, Delhaize, Tesco et Coop, précise l’entreprise dans un communiqué. 

Il contient une galette à base de pois, de betterave, d’huile de noix de coco et de fécule de pomme de terre « conçue pour avoir l’apparence, la cuisson et la saveur du boeuf« , dit Casino, qui affirme être le « premier grand distributeur en France à commercialiser » les produits de Beyond Meat. Dépourvu de soja, de gluten et d’OGM, sa fabrication produit « 90% de gaz à effet de serre en moins, réduit de 46% l’énergie nécessaire, à 99% d’impact en moins sur les pénuries d’eau et réduit de 93% l’utilisation des terres » comparé à un steak de boeuf, selon Beyond Meat.

Les alternatives à la viande, comme les burgers à base de soja, existent déjà depuis plusieurs décennies. Mais des sociétés comme les américaines Beyond Meat et Impossible Burger s’attellent depuis une dizaine d’années à créer des produits à base de végétaux se rapprochant au plus près du goût, de la texture et de la saveur de la vraie viande. Cotée à Wall Street depuis mai 2019, Beyond Meat a vu le cours de son action bondir de plus de 380% depuis.

Maddyness avec AFP

Le fonds de capital-innovation Maif Avenir adopte le statut d’entreprise à mission

Maif Avenir, fonds de capital-innovation de la Maif, annonce l’adoption du statut d’entreprise à mission. « En tant qu’investisseurs, nous pouvons soutenir et accélérer la transformation écologique et sociale de notre économie », explique Pascal Demurger, directeur général du groupe Maif. Le fonds de capital-innovation fait donc une priorité de l’accompagnement des entreprises de son portefeuil plaçant la recherche d’un impact social et environnemental positif dans leurs cahiers des charges. L’entreprise veut démontrer le lien positif entre cohésion sociale, impact environnemental positif et performance économique. Pour Maif Avenir, cela signifie également la création de nouveaux critères de sélection pour ses investissements, passant notamment par l’exclusion des entreprises trop polluantes. 

L’accélérateur de l’école 42 tient sa nouvelle promotion 

Le programme d’accélération de l’école 42, Hook, a révélé les six startups faisant partie de la seconde édition de son programme d’accélération. Celles-ci seront suivies jusqu’au 7 avril. Les six sélectionnées sur la cinquantaine de candidatures envoyées portent des projets à la fois B2C et B2B. Du côté des solutions B2C, on retrouve Paplar, qui numérise les tickets de caisse du quotidien, Poney Express qui dématérialise à 100% l’envoi de recommandés et BeReal, une plateforme de partage de photos instantanées. Du côté des solutions B2B, la promotion intègre Starton, une solution qui donne l’opportunité aux communautés des entreprises de prendre des parts à leur capital, Myth, la marketplace permettant aux équipes d’e-sport de commercialiser leurs produits et Aiced qui automatise les montages vidéo professionnels à partir de story boards.