Actus#Nomination
13 février 2020

Ronan Le Moal quitte Crédit Mutuel Arkéa, Hélène Bernicot reprend le flambeau

Ronan Le Moal, soutien de l'écosystème startup, quitte son poste de directeur général de Crédit Mutuel Arkéa, laissant la place à Hélène Bernicot.

C’est une page qui se tourne pour le dirigeant qui affirme n’avoir « jamais caché (son) envie d’être entrepreneur » , dans un communiqué du groupe, et qui a, en attendant été un fort soutien pour les startups françaises. « C’est donc naturellement cette voie que je souhaite emprunter aujourd’hui » , ajoute le cofondateur du fond d’investissement breton West Web Valley, dédié au développement de startups dans la région.

Sous sa houlette, Crédit Mutuel Arkéa a pris une forte coloration technologique, notamment en faisant de Fortuneo l’un des groupes pionniers de la banque en ligne en France. Lorsqu’il est nommé directeur général en 2008, Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupe alors les fédérations de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central, connaît ses premières tensions avec la puissante fédération du Crédit Mutuel Centre Est Europe. Quelques années plus tard, le conflit larvé prendra une tournure judiciaire avec l’organe central de Crédit Mutuel.

Ce qui ne l’empêchera pas de continuer à faire prospérer l’entité l’amenant à doubler son bénéfice en dix ans: en 2018, le groupe enregistre un bénéfice record de de 437 millions d’euros. « Je suis très heureux qu’Hélène lui succède aujourd’hui. Cette nomination marque notre capacité à faire émerger parmi nos équipes les meilleurs talents » , s’est félicité Jean-Pierre Denis, président du groupe Crédit Mutuel Arkéa, cité dans le communiqué.

Entrée seize ans auparavant dans le groupe en tant que responsable d’un service de contrôle de gestion, Hélène Bernicot, âgé de 44 ans, a désormais pour binôme Anne Le Goff, directrice générale déléguée. Un tandem rarissime dans le secteur bancaire français où les dirigeantes au plus haut niveau se comptent sur les doigts d’une main. La filiale française du groupe néerlandais ING, la banque de détail de BNP Paribas en France et Banque Palatine, filiale de BPCE, sont actuellement dirigées par des femmes.

Hélène Bernicot s’est dite « heureuse de poursuivre le travail mené par Ronan et fière de la confiance qui m’est ainsi accordée. Je continuerai à mettre en œuvre une stratégie de croissance à la fois ambitieuse et originale mais aussi porteuse de sens en combinant développement, audace et responsabilité. »