Portfolio#Hackathon
14 avril 2020

Hacking Covid-19 : 5 solutions déjà opérationnelles sur le terrain

Mi-mars, l’entreprise Health Factory organisait un hackathon en ligne pour répondre aux besoins les plus urgents des professionnels de santé. Ayant pris fin le 10 avril dernier après un travail acharné, ce hackathon a donné naissance à cinq solutions déjà déployées sur le terrain.

Chaque année depuis maintenant six ans, l’entreprise Health Factory qui accompagne l’innovation dans la santé, organise un hackathon qui réunit développeurs et soignants autour d’une problématique. Créativité et cohésion sont les mots d’ordre de ces courtes mais toujours intenses sessions d’idéation. Des concepts qui résonnent particulièrement en cette période de confinement où chacun et chacune tente, à sa mesure, d’utiliser ses talents et ses compétences pour aider ses voisins/voisines, les soignants et soignantes ou encore ses proches. Il était donc naturel pour Sébastien Letélié, dirigeant d’Health Factory, de lancer un hackathon en ligne pour aider le personnel soignant à mieux lutter contre ce virus qui nous force à rester reclus chez nous.

Rebaptisé Hacking Covid-19 pour l’occasion, l’évènement en version 100% en ligne a fédéré un millier de cerveaux. L’entreprise a fait appel à sa communauté pour identifier les besoins les plus urgents auxquels faisaient face les professionnels de santé. Parmi les idées suggérées, se trouvaient la gestion des appels du SAMU, le suivi des patients et des lits, la protection des soignants ou encore la formation des volontaires. 

Cinq idées qui ne demandent qu’à essaimer

Au cours de ce hackathon, plus d’un millier de bénévoles (startups, développeurs, gestionnaires de projet) ont associé leurs compétences pour faire émerger une quarantaine de solutions. Certaines ont été prototypées en moins de 48 heures puis testées sur le terrain. Au final, cinq projets opérationnels validés par des professionnels ont émergé et sont déjà déployés sur le terrain. 

Régul’Aid est un questionnaire en ligne qui permet aux personnes ayant contacté le SAMU de faire le point sur leur état de santé. Il est dédié aux régulateurs du SAMU qui peuvent ainsi évaluer la situation d’une personne, plus particulièrement si un cas de Covid-19 est suspecté. L’initiative, développée en moins de 48 heures, est utilisée dans le Bas-Rhin et ouverte à tous les autres SAMU. 

Instant Visio est une application de visioconférence ultra simplifiée et sécurisée destinée aux hôpitaux et aux EHPAD. Disponible en plusieurs langues, elle est capable d’accueillir plusieurs dizaines de milliers d’entretiens en simultanée. Son objectif est d’aider les personnes âgées à conserver le lien social avec leurs familles. 

Innomed 360 est une application web qui permet de connaître en temps réel le nombre de lits disponibles dans les établissements de santé. Elle peut être déployée à l’échelle d’une région ou d’un hôpital. 

Quick Help met en relation des bénévoles qui veulent apporter leur aide au personnel soignant, aux personnes âgées ou encore aux jeunes en difficultés. Les destinataires décrivent leurs besoins : courses, garde d’enfant, achat ou récupération de médicaments et leur localisation. Dès qu’une personne est disponible, elle répond à la demande.  Ce système permet de soulager la charge mentale et les inquiétudes de ces catégories, particulièrement touchées par la pandémie. 

Boucliers FabLab a mis au point un modèle de visière de protection destiné aux soignants et aux aidants dans les différents établissements de santé ou EHPAD du pays. Le produit, lavable et réutilisable, est confectionné par impression 3D. Depuis sa conception par la communauté makers, plus de 1500 modèles ont été réalisés. Tous les particuliers et entreprises et particuliers disposant d’une imprimante 3D sont invités à apporter leur aide. 

L’ensemble des solutions présentées sont déjà viables et utilisées sur le terrain par le personnel de santé, des bénévoles, des citoyens ou des patients. D’autres poursuivent leur développement en parallèle. Aujourd’hui un nouvel enjeu s’ouvre pour Health Factory : faire connaître ces applications pour qu’elles se déploient sur tout le territoire et facilitent la gestion de cette crise au niveau national. Le hackathon habituellement organisé par l’entreprise en mars devrait se tenir, quant à lui, fin mai.