Décryptage#Étude
7 septembre 2020
Silver Valley

SilverTech : les startups espèrent profiter de la crise du Covid-19

Les startups de la SilverTech ont, elles aussi, été mises en difficulté par le confinement. Une fois les leçons tirées de la crise, les indicateurs semblent être repassés au vert. C'est en tout cas ce qui ressort du baromètre que publie Silver Valley.

Comme les entreprises de tous les autres secteurs, les startups de la SilverTech, spécialisées dans les produits et services destinés aux personnes âgées de plus de 60 ans, ont subi la crise découlant de la pandémie de Covid-19 de plein fouet. Selon un baromètre* réalisé par le cluster Silver Valley, dont Maddyness s’est procuré les résultats en avant-première, 53 % des sociétés adhérentes à l’organisation déclarent rester vulnérables à date. Au premier rang de leurs préoccupations figure la crainte pour leur stabilité financière d’ici à neuf mois (61 %). Pas d’inquiétude majeure pour la filière, cela dit, puisque seuls 2 % d’entre elles estiment ne plus être en capacité de maintenir leur activité.

Un repositionnement stratégique

Malgré un contexte économique morose, l’écrasante majorité des entrepreneurs·ses se dit confiante pour l’avenir (85 %). Ce phénomène trouve trois explications, à commencer par le soutien sans faille de la puissance publique ces dernières années – via Bpifrance, la Conférence des financeurs ou encore la Caisse nationale d’assurance vieillesse. Consciente du vieillissement de la population, elle accorde des subventions généreuses à la filière. Une stratégie réaffirmée lors de la présentation du plan de relance. « Nous sommes directement ou indirectement concernés par 10 % du montant total du plan de relance [soit 10 milliards d’euros, NDLR]« , se réjouit Nicolas Menet, directeur général de Silver Valley, soulignant l’augmentation de 60 % des aides à l’innovation de Bpifrance.

Les entreprises de l’écosystème ont aussi profité de la crise pour revoir leur stratégie de fond en comble (20 %). « Elles ont affiné leur connaissance des besoins spécifiques des seniors, qui constituent un public bien différent des autres. Pendant deux mois, il a été davantage question de développement de produits que de trésorerie », relève Nicolas Menet. Les 60 ans et plus, isolés lors du confinement de la population, ont pour certains acquis de nouvelles compétences en matière de numérique. « C’est un formidable accélérateur pour les projets des SilverTech, puisque de nouvelles possibilités s’ouvrent à elles », pointe le directeur général du cluster, selon qui « tous les indicateurs sont au vert » pour rebondir.

Un appel aux investisseurs privés

Si 58 % des sociétés interrogées ont indiqué avoir développé et commercialisé des offres spéciales dans le contexte du Covid-19, seules 30 % de ces dernières en ont jusqu’ici bénéficié financièrement parlant. « Pour être utile à la société lors de la crise, au moins 65 desdites solutions étaient mises à disposition du public gratuitement, relativise Nicolas Menet. Cela leur a offert une belle vitrine. D’ici à trois ou quatre mois, elles deviendront payantes et permettront de dégager un bénéfice à moyen-terme. »

Pour accompagner la croissance du secteur, Silver Valley lancera ce mardi 8 septembre son Scaleups Lab. Sur la base de 28 critères, deux premières jeunes pousses ont été retenues par le cluster pour « passer à l’échelle » : Entoureo, dont l’offre incite les personnes âgées à raconter leurs souvenirs, et Manea, qui facilite leur toilette à l’aide de son support de pommeaux de douche flexible.

Le marché des SilverTech s’apprête à atteindre son climax, lorsque la génération des boomers deviendra son cœur de cible à l’horizon 2025. « Ces derniers représentent la première génération à s’être occupée de parents très âgés et savent ce que vieillir signifie. Cela nous rend optimistes : nous pouvons dire que nous nous en sortons mieux que la moyenne, comparativement aux autres secteurs d’activité », juge Nicolas Menet, selon qui les startups du secteur n’attendent plus que l’apport d’investisseurs privés pour percer.

* L’étude a été réalisée en ligne en mai et juin 2020 sur un échantillon représentatif de 55 entreprises du réseau Silver Valley. 20 % des startups adhérentes y ont pris part. Silver Valley compte 300 des 500 projets menés dans le domaine de la SilverTech en France.