9 avril 2021
9 avril 2021
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
10850

PowerOfMoss fait mousser les murs et les toits des entreprises pour purifier l'air

Créée en décembre 2019, la startup développe des murs et toits végétalisés à destination des entreprises. Pour ce faire, elle mise sur les vertus de la mousse végétale.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Pour décorer son bureau, une plante verte, c’est bien, mais un mur entier de végétaux, c’est mieux. C’est justement ce que propose PowerOfMoss, créée en décembre 2019, pour verdir les locaux des entreprises. Si la startup lilloise se positionne sur un marché déjà bien occupé, son originalité réside dans la matière exploitée : la mousse végétale.

Concrètement, l’idée est de proposer à ses clients de placer des panneaux de mousse dans les bureaux, openspaces, salles de réunions et cafétérias des entreprises pour purifier et dépolluer l’atmosphère intérieure des locaux. Arthur Lejeune, ingénieur agronome, et Josse Le Blan, commercial, deux amis d’enfance, ont décidé de concentrer leur solution sur la mousse pour utiliser son pouvoir filtrant.

Absorption des particules fines

La jeune pousse l’affirme, un mètre carré de mousse planté sur un mur permet une absorption de jusqu’à 22 grammes de particules fines par mètre carré chaque jour, soit l’équivalent de l'action de huit arbres. Autre vertu de ce végétal : son pouvoir rafraichissant, qui permettrait de réduire le recours à la climatisation. En ce qui concerne l’irrigation du mur, une brumisation de gouttelettes est programmée à distance via un boitier intégré au mur végétal.

Pour un panneau d'un mètre sur deux, l’entreprise doit débourser 159 euros par mois. PowerOfMoss assure une production made in France puisque les panneaux de chêne viennent de Tourcoing et que la mousse est cultivée dans l’Est de la France.

Avec la crise sanitaire et la mise en place du télétravail dans les entreprises, la startup a du s’adapter pour pérenniser sa solution alors que les bureaux sont, pour beaucoup, désertés. Le duo d’entrepreneurs a donc décidé de se lancer dans les toitures végétalisées. Et, encore une fois, la mousse semble présenter de nombreux avantages par rapport aux autres solutions. En effet, le poids et la nécessité d’entretien régulier des plantes se posent en freins important de la végétalisation des toitures d’entreprises, qui doivent renforcer leur charpente et penser à une organisation régulière pour entretenir l’installation.

Les fondateurs de PowerOfMoss l’affirment : la mousse lève ces barrières. Légère et résistante toute l’année, elle supprime ces contraintes tout en isolant le bâtiment pour en réduire la consommation d’énergie et en protégeant la toiture. Un petit coin de verdure en rooftop qui permet aussi de stocker le CO2 de l’air urbain. Lancée pendant le premier confinement, cette solution est installée sur plusieurs centaines de mètres carrés chaque mois et contribue, petit à petit au mouvement de végétalisation des villes.