Actus#CorpoHebdo
16 avril 2021
office
LYCS Architecture

Michelin, LG… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur aujourd'hui : HPE, LG, Rexel et Michelin.

HPE lance la 7e édition de son programme d’accélération de startups

Les candidatures pour intégrer le programme d’accélération de startups porté par Hewlett Packard Enterprise (HPE) sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2021. Lancé en 2015, ce dernier a déjà permis à une centaine d’entreprises de profiter d’un accompagnement individualisé. Une vingtaine de nouveaux projets seront soutenus dans le cadre de cette septième édition, qui fait la part belle à plusieurs domaines : l’intelligence artificielle, les télécoms, le cloud, la cybersécurité, les services aux entreprises et le numérique responsable. La sélection des startups, qui doivent être âgées de 3 ans au moins, se fera selon la synergie de leur solution avec l’expertise de HPE. Pendant un an, les parrains et marraines s’immergeront dans les problématiques de ces dernières : construction d’offre, structuration commerciale, passage à l’échelle, technologie, marketing ou encore communication. Les spécialistes de HPE partageront également leurs carnets d’adresses et mettent en avant les startups qu’ils ont suivi lors d’événements tels que VivaTech. Annonce des résultats prévue fin mai 2021.

LG et Odiho collaborent sur une solution d’affichage dynamique

Alors que Huawei collabore avec Devialet, LG Electronics retient Odiho. Le constructeur sud-coréen a choisi la startup française dans le cadre d’un partenariat visant à permettre de diffuser le son des écrans d’affichage dynamique via le smartphone de chacun. La solution d’Odiho, simple à implémenter, est ainsi rendue compatible avec les écrans LG Signage. Avec l’audio en silence, en synchronisation avec la vidéo, la technologie résout le problème du son systématiquement coupé sur les écrans LG en raison des nuisances sonores générées par les haut-parleurs. De nombreuses applications et marchés sur lesquels les écrans du Sud-Coréen sont présents (retail, transport, lieux d’attente, salons professionnels, éducation, etc.) bénéficient de cette innovation. « Rendre le son accessible à tous est une évolution naturelle de l’affichage dynamique, un atout majeur pour véhiculer des messages publicitaires et informatifs » , ont jugé les partenaires dans un communiqué, affirmant vouloir faciliter la compréhension et la mémorisation des campagnes marketing.

Rexel France mise sur Everest pour le dernier kilomètre

Dans la foulée d’un premier test « concluant » , Rexel France mise sur la solution de gestion logistique d’Everest pour développer son offre de livraison de dernier kilomètre dans tout l’Hexagone. Le spécialiste de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l’énergie entend déployer cette nouvelle offre de livraison rapide au sein de son réseau d’agences dans les prochains mois. Le dispositif de la startup tricolore permettra à Rexel France de piloter l’ensemble de ses flux logistiques et divers transporteurs depuis une même interface. L’ambition du groupe est de « bâtir une expérience client tournée vers le numérique avec le suivi en temps réel de la position des livreurs et l’envoi automatique de notifications personnalisées ». En complément de ses prestataires actuels, Rexel pourra s’appuyer sur le réseau de transporteurs locaux déjà affiliés à Everest. D’abord éprouvée en région parisienne, la solution logicielle sera peu à peu déployée à l’échelle nationale.

Michelin enrichit la solution d’inspection automobile de ProovStation

ProovStation consolide sa solution grâce à l’appui de Michelin. La startup française, qui a mis au point une solution d’inspection automatique des véhicules, intègre la technologie du fabricant de pneumatiques nommée QuickScan, permettant un contrôle automatique et instantané de l’usure « avec une précision millimétrique ». Initialement dédiée aux poids lourds, cette dernière a été adaptée au besoin automobile pour réduire le temps et le coût d’inspection. Le processus de vérification prend habituellement 30 minutes et 10 % de ce temps est consacré à l’inspection des pneus. Les partenaires assurent que leur solution conjointe permet de « réduire à moins d’une minute les contrôles menés sur l’ensemble du véhicule, tout en augmentant la fiabilité ». Protégée par plus de 15 brevets, la technologie QuickScan analyse les données relatives aux pneus sur la base d’algorithmes développés par les équipes de Michelin. Elle s’appuie sur un scanner magnétique au sol, fonctionnant même en temps de pluie qui peut être installée en quatre heures, sans électricité.