Portfolio#edtech
Temps de lecture : 01'41''
20 avril 2021
babysitting-marypop

MaryPop connecte parents et baby-sitters multilingues pour garder leurs enfants

Née en 2019, la plateforme Marypop permet aux parents de trouver une solution de garde tout en ouvrant leurs enfants à l’apprentissage de nouvelles langues.

ÉCOUTER L’ARTICLE SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
MaryPop connecte parents et baby-sitters multilingues pour garder leurs enfants
00:00 - 00:00
00:00

Avec la troisième vague de l’épidémie de Covid-19, le couperet est tombé. Emmanuel Macron a annoncé, début avril 2021, la fermeture des écoles pendant au moins trois semaines. Branle-bas de combat pour des parents qui ont dû rapidement trouver des solutions pour concilier garde d’enfants et vie professionnelle. Créée en 2019, la plateforme MaryPop offre une réponse de babysitting bilingue pour les parents en recherche de solutions de garde.

Parler une langue autre que l’anglais

Lyonnaise d’adoption et mère de trois enfants franco-néerlandais, Nathalie Berberis, fondatrice de la startup, est partie d’un constat : celui du manque de solutions de garde liées à l’apprentissage des langues. « J’ai souvent constaté, pour les familles bilingues notamment, la difficulté de trouver une baby-sitter qui parle une langue spécifique dès lors qu’il ne s’agit pas de l’anglais, et ce partout en Europe » , explique-t-elle dans un communiqué de la jeune pousse. Pour y remédier, elle a donc créé ce service pour aider les parents qui, comme elle, voulaient que leurs enfants entretiennent l’usage de leur langue alors que leur environnement est constitué de personnes en parlant une autre.

Mais le service est aussi dédié aux parents qui veulent initier leurs progénitures à l’apprentissage de langues étrangères. L’idée est, via ces gardes, d’intégrer à la routine de l’enfant la pratique naturelle d’un nouveau langage par les jeux, les discussions et les lectures.

Aide aux devoirs à distance

Avec la crise sanitaire, Nathalie Barberis a pris en compte les nouveaux besoins des parents en intégrant à son service l’aide aux devoirs, y compris à distance. « Nos services par vidéo, développés pendant le premier confinement, permettent aux parents de disposer d’une solution d’aide aux devoirs ou d’activités créatives pour les plus petits, à distance, et dans la langue de leur choix » , précise l’entrepreneuse.

La plateforme numérique recense 450 baby-sitters dans 200 villes d’Europe, parlant et pouvant apprendre 35 langues différentes aux enfants gardés. Le service affirme vérifier tous les profils présents sur le site. Sans frais de dossier ni abonnement, MaryPop centralise des profils de baby-sitters, qui fixent leurs propres tarifs, et y ajoute des frais de réservation s’élevant à 1,90 euros par heure de baby-sitting.

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
MaryPop connecte parents et baby-sitters multilingues pour garder leurs enfants
00:00 - 00:00
00:00