Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 04'08''
14 mai 2021
bâtiment
Sebastiaan Stam

La Banque Postale, Total… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur aujourd'hui : La Banque Postale, Total, Decathlon, Samsung et Mastercard.

La Banque Postale et Alma développent une offre de paiement

La Banque Postale et la startup Alma, spécialiste des services de paiement fractionné et différé, ont signé « un accord de partenariat stratégique » . « Il s’agit d’un nouveau levier de croissance des ventes que ce partenariat met à disposition de tous les marchands, (qui) pourront offrir aux consommateurs la possibilité de financer leurs achats » , ont expliqué les deux parties dans un communiqué. Les clients qui le souhaitent pourront fractionner leurs achats en ligne jusqu’à 36 paiements. À noter que les 5 millions de clients de La Banque Postale verront leur note de crédit diffusée auprès d’Alma. Cela permettra, en cas de bonne note, d’accélérer l’acceptation du crédit. Le partenariat est noué entre la FinTech et la Banque Postale Consumer Finance, filiale dédiée au crédit à la consommation. Il doit permettre à cette dernière « d’augmenter sa production de crédit, en cohérence avec ses objectifs » , soit +40 % de ses encours d’ici 2025. En échange, la jeune pousse bénéficiera de « la qualité des données détenues par LBP » pour améliorer sa technologie. « Le soutien de LBP par le biais de son investissement en dette nous permettra aussi de maintenir un niveau très élevé de croissance » , a ajouté Louis Chatriot, son fondateur.

Total mise sur Lyf pour fluidifier l’expérience d’achat dans ses stations

Total lance le service Click & Collect de Lyf sur l’ensemble des stations de son réseau autoroutier, soit 105 stations opérées par sa filiale Argedis. Parmi elles, 29 sont réparties sur les autoroutes A6 et A10 et proposent aussi le Scan, Pay & Go. Grâce à ce nouveau service, qui permet de scanner ses produits en boutique et régler ses achats depuis son mobile, le groupe espère améliorer la fluidité de l’expérience d’achat en station, permettre aux clients de gagner en temps et en autonomie, ainsi que limiter les contacts physiques lors du paiement en période post-Covid. « Les retours de nos collaborateurs et clients sur Scan, Pay & Go et Click & Collect sont positifs. L’objectif est, à terme, d’étendre le service à toutes nos boutiques présentes sur les aires d’autoroutes. Nous sommes promoteurs de ce qui va dans le sens de la fluidification et de la simplification de l’expérience client en magasin » , a déclaré par voie de communiqué Franck Schmiedt, président d’Argedis. Avec cette collaboration, initiée en 2019, Lyf étend le déploiement de ses solutions de paiement mobile augmenté à un nouveau marché – au-delà de la grande distribution alimentaire et la grande surface spécialisée. « La crise sanitaire a augmenté la demande en solutions de paiement sans contact et remis le mobile au cœur du parcours d’achat. Lyf répond aux enjeux des commerçants » , a jugé Frédéric Leclef, directeur général délégué de la startup.

Decathlon commercialise le produit de Morphée dans trois pays européens

Engagé dans une démarche sport et bien-être, Morphée s’associe à Décathlon, enseigne leader des articles de sport en Europe. Ses clients français, espagnols et italiens peuvent désormais retrouver le boîtier de la startup, qui diffuse des programmes de méditation et sophrologie pour favoriser l’endormissement, au sein de quelque 85 magasins. Le produit est aussi commercialisé en ligne au prix de 80 euros. Le produit, lancé en 2018, est déjà distribué dans diverses enseignes en France, Suisse, Belgique et au Luxembourg, parmi lesquelles Nature & Découverte, Boulanger, Darty ou la Fnac. Morphée, qui a généré 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, entend investir le segment du sport. D’où ce partenariat avec Decathlon. Celui-ci étant international, le groupe a demandé la startup d’ajouter une fonction multilingue. Le produit de Morphée commercialisé en magasin peut donc être utilisé en français, italien, espagnol et anglais. Le but de cette collaboration est de répondre à des tendances de consommation nouvelles, alliant sport et relaxation. Les trois quarts des Françaises et Français se plaignent de troubles du sommeil depuis que la crise sanitaire a débuté selon la jeune pousse, qui souligne que « la méditation séduit par ses multiples bienfaits sportifs de haut niveau et amateurs » – tels que l’amélioration de la concentration, de la performance, du sommeil ou encore de la récupération après l’effort.

Samsung et Mastercard soutiennent le paiement sans contact de Market Pay

Market Pay, plateforme de paiement européenne et omnicanale, lance sa solution de paiement sans contact (NFC) PayWish avec le support de Mastercard et Samsung. Une application mobile permet aux commerçants, quelle que soit leur taille, d’accepter les paiements sans contact de tout montant sur leurs smartphones ou tablettes de la marque sud-coréenne compatibles NFC et tournant sous Android. PayWish ambitionne de faciliter les expériences de vente en mobilité, que ce soit en point de vente comme à l’extérieur (livraison à domicile, vente nomade, VTC, etc.). La crise sanitaire a accéléré l’adoption du paiement sans contact, qui a représenté près de 47 % des transactions par carte dans les commerces physiques en 2020 selon CB. Un usage consolidé par la hausse du plafond de paiement sans contact, porté à 50 euros en mai 2020. La solution de Market Pay, « clé en main » , ne demande pas de matériel spécifique supplémentaire : elle peut être intégrée à la solution d’encaissement existante et serait donc économique pour le commerçant. Son application sera progressivement enrichie de services additionnels, tels que la gestion de la prise de caution et le remboursement. Un travail, en collaboration avec Samsung, est également en cours afin d’assurer un parcours client optimal et une sécurité maximale.